mardi 21 février 2017 21:12

Belgique : Les immigrés sont touchés près de deux fois plus par les discriminations (étude)

mercredi, 01 février 2017 08:25

Les immigrés sont touchés près de deux fois plus par les discriminations que les non-i

mmigrés en Wallonie, la région francophone du sud de la Belgique, ressort-il des résultats du dernier Baromètre social de la Wallonie.

En effet, si en moyenne 15pc des non-immigrés ont déclaré avoir été victimes de discrimination au cours des douze derniers mois, cette proportion culmine à 27pc pour les immigrés, selon cette enquête, publiée par l'Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps).

L’étude, réalisée de mars à juin 2016 auprès d'un échantillon représentatif de 1.410 individus, relève également que 70pc des Wallons estiment que les discriminations sur la base de l'origine ethnique sont ‘’très répandues’’ ou ‘’assez répandues’’ en Wallonie. Suivent les discriminations sur la base de la religion (considérées comme répandues par 69pc des répondants) et de l'apparence physique (59pc).

Pour 60pc des Wallons, l'accès à l'emploi est le domaine qui concentre le plus de discriminations, loin devant l'accès au logement (19pc).

Le baromètre met toutefois la lumière sur un certain nombre de paradoxes : alors que 74pc des sondés jugent les discriminations à l'égard des immigrés comme un problème et que 62pc pensent qu'ils doivent avoir les mêmes droits que les autres citoyens, la majorité approuve certains comportements discriminatoires.

En effet, 55pc sont d'accord ou assez d'accord avec l'affirmation selon laquelle, à compétences et qualifications égales, les employeurs doivent embaucher en priorité des travailleurs non-immigrés (55pc). De même, 54pc trouvent que les non-immigrés doivent être prioritaires en matière d'attribution de logements et aides sociales par rapport aux immigrés qui résident légalement en Belgique.

Ce n’est pas la première fois qu’une étude montre l’ampleur des discriminations en Belgique. Selon les données de l’OCDE, en 2015, le taux d’emploi des immigrés en Belgique (53,3pc) se situait à 10,3 points de pourcentage en-dessous de celui des non immigrés (63,6pc). 

MAP

revue de presse

publications

Les entretiens du symposium

ZOOM sur ...

Nos études

Portraits

Google+ Google+