dimanche 28 mai 2017 18:30

Le discours de Mme Souad Talsi* à Londres avant le coup d'envoi du Festival Nour

mardi, 01 novembre 2016 11:59

Il fut un temps où le monde était si vaste et les individus si loin les uns des autres. Une époque où chacun se contentait de l’information qu’il pouvait se procurer, un temps où l’on écrivait une lettre à la personne aimée attendant des jours pour ne pas dire des semaines avant d’avoir une réponse. 

Les nouvelles technologies ont réduit le monde en village planétaire. Avec les médias sociaux, le nombre infini d’informations qui nous parviennent, la messagerie instantanée, nous nous sommes habitués à vivre avec cette révolution numérique qui nous informe à une vitesse sidérale à propos d’événements de quelque nature qu’ils soient : bons, mauvais ou horribles.

La technologie a aussi permis à des individus dont les intentions ne sont pas les meilleurs à se l’accaparer. L’année 2015 fut particulièrement difficile pour tous. Les discours religieux dévastateurs et erronés, que cela soit en Europe ou dans le reste du monde, nous ont tous touchés de plein fouet ici et ont effectivement eu un impact sur la manière avec laquelle nous voyons  et considérons l’autre. 

Ceci pour dire, qu’il est d’une absolue nécessité de faire preuve d’optimisme, de vigilance et de coopération pour que ce qu’il y a de meilleur devienne l’essence de la vie en commun. Nous devons travailler sur ce qui nous unit et non pas sur ce qui nous divise.

Et il n’est pas de lieu aussi exemplaire, pour ne pas dire spectaculaire où cette coopération aura été aussi belle que dans notre petit village le Royal Borough of Kensington and Chelsea.

Cette belle région n’a pas seulement été ma maison depuis l’âge de douze ans, mais aussi celle de plus de 10.000 marocains et de nombreuses autres nationalités du monde arabe. Ce village reçoit l’immigrant, le réfugié et le demandeur d’asile ; l’Homme d’affaires et le diplomate du monde arabe et au-delà. 

Kensington and Chelsea, sont un melting-pot, une mosaïque multi culturelle où la diversité du monde arabe est merveilleusement représentée.  

Notre petit village s’est métamorphosé depuis le début des années ’70 et cela a changé dans le sens positif du terme grâce à la tolérance et une coexistence pacifique uniques. Que l’on soit immigré, réfugié demandeurs d’asile, homme d’affaires, membre influent de la communauté arabe, dans toute sa richesse et diversité, de la Grande Bretagne nous avons tous choisi de nous installer dans le Kensington et Chelsea. 

Le Royal Borough of Kensington and Chelsea est une maison qui ne cesse de s’épanouir grâce à cette présence venue du monde arabe de notre Jardin Marocain local dans le nord de Borough au festival culturel Nour de Borough. 

Golborne Road est souvent décrit comme le « London Marrakech » avec ses boutiques colorées, ses cafés et ses traders. Les samedis, cela vaut le détour d’errer dans la localité, d’y sentir les parfums  de la très forte communauté marocaine, peut-être même tenter d’y parler le dialecte marocain, d’y marchander car il est toujours très agréable de faire des affaires avec les marocains !

L’arabe est actuellement la seconde langue la plus parlée dans notre splendide Borough. C’est seulement grâce à la tolérance, le respect mutuel et évidemment la coexistence que tant de cultures différentes  ont pu faire partie de nos vies de façon harmonieuse. 

Les beaux exemples sont innombrables et j’espère  que les efforts, le travail et naturellement l’énergie positive permettront à ces communautés de continuer à être les poumons de la citoyenneté positive et la tolérance.  

En tant que membre du CCME, il est devenu de mon devoir de m’occuper de la communauté marocaine en Grande Bretagne et je dois avouer avoir été agréablement surprise de découvrir la très dynamique  communauté juive marocaine dans le North- Finchley. Cette communauté très bien établie a sa propre synagogue. 

Depuis cette heureuse découverte, nous avons créé l’association MimounaUK avec pour objectif de vivre ensemble la tolérance tout en tentant de la répandre autour de nous. Nous espérons que MimounaUK sera un contributeur majeur de la prochaine édition du  Festival Nour. 

Pour terminer je tiens à remercier le  Royal borough d’être une superbe maison pour nous et d’être un soutien indéfectible. Car le Royal Borough n’a pas seulement accepté nos traditions et respecté notre religion, mais depuis toujours encouragé notre intégration. Je ne peux qu’être profondément reconnaissante et touchée par ce soutien. 

Je souhaite au festival Nour succès et une longue vie !

Mme Souad Talsi est membre du CCME

MBE Octobre 2016

Lire le programme(anglais)

Les entretiens du symposium

ZOOM sur ...

Portraits

Google+ Google+