Londres, la communauté juive marocaine de Grande Bretagne célèbre la Mimouna

dimanche, 09 juillet 2017

La communauté juive marocaine du Royaume-Uni a célébré pour la première fois, le jeudi 6 juillet, la fête de la Mimouna, symbole de la coexistence entre juifs et musulmans au Maroc.

Parrainée par Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), l’Association Al Hasaniya, la fédération mondiale du judaïsme marocain ainsi que le soutien de l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), cette rencontre inédite s'est déroulée dans une ambiance de retrouvailles où  juifs et musulmans se sont rassemblés dans une grande salle à Londres, se remémorant les années fastes de la communion judéo-musulmane dans les différentes villes du Royaume et le climat de tolérance, de respect mutuel et l’attachement aux traditions qui marquent la société marocaine.

Placée sous le signe du partage et du vivre-ensemble, qui a toujours marqué la relation harmonieuse entretenue par les deux communautés, cette soirée, à laquelle a notamment pris part le député Mattew Offord, a été l’occasion de célébrer la culture judéo-marocaine sur fond de musique et des chants interprétés par le groupe de Mustapha Bahja qui rassemble des musiciens juifs et musulmans.

La communauté juive marocaine d’Angleterre a saisi cette occasion pour réitérer son fort attachement à ses origines marocaines et aux constantes de la Nation.

"La communauté juive marocaine de Hendon,  estimée à près de 2.000 membres, est immensément fière de son patrimoine marocain" annonçaient récemment les organisateurs de cet événement.  

 Auparavant c’est à la seule  synagogue marocaine du Royaume-Uni, Yocef Porat créée en 1998, que les invités ont rendu hommage à M. Sydney Assor, membre éminent de la communauté juive marocaine du Royaume-Uni, suivi d’une prière et une  minute de silence en hommage aux victimes de l’incendie de la Tour Grenfell.

Plusieurs hauts  dignitaires de l'Establishment  britannique, y compris des parlementaires ont particpé à cet événement qui a réuni près de 250 invités. 

Des musiciens Marocains musulmans et Juifs de Paris et de Londres se sont retrouvés dans la capitale anglaise pour célébrer y célébrer la coexistence et la fraternité. 

« A un moment où tant de messages négatifs sont véhiculés par les médias, la presse en particulier, sur le terrorisme, cet événement vient à point nommé pour mettre en évidence la coexistence fraternelle qui existe entre les confessions depuis des siècles au sein du Royaume du Maroc » avaient annoncé les organisateurs de l’évènement.

CCME/MAP

Galerie d'images

revue de presse

Les entretiens du symposium

ZOOM sur ...

Portraits

Actualités

Google+ Google+