samedi 25 novembre 2017 05:51

Rabat célèbre la tolérance et le vivre-ensemble à l’occasion de la Marche Verte

mardi, 07 novembre 2017

Le coup d’envoi des concerts maroco-canadiens « les cordes de la tolérance », organisés par le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), le Conseil des arts du Canada et l’Association des amis du musée du judaïsme marocain, a été donné lundi 6 novembre 2017 au théâtre Mohammed V à Rabat. Ce premier concert célèbre le 42e anniversaire de la Marche Verte.

CDT 7

Le discours prononcé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l’occasion de la Marche Verte a été diffusé en direct lors de cette manifestation culturelle, un moment fort en présence de plusieurs personnalités politiques et diplomatiques, dont notamment M. Omar Azziman, Conseiller de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et M. Serge Berdugo, Secrétaire général du Conseil des communautés israélites au Maroc et ambassadeur itinérant de Sa Majesté. 

CDT 0

S’exprimant à cette occasion, M. Serge Berdugo a tenu à remercier le CCME de cette initiative, reconnaissant le vivre-ensemble qui définit le Maroc et la coexistence entre toutes les composantes spirituelles du Royaume.

CDT 6

M. Berdugo a également rendu hommage aux Rois du Maroc, protecteurs et garants de la paix et de la stabilité, rappelant l’acte courageux et majestueux de Feu Mohammed V qui a protégé 250 000 Juifs du Maroc des forces d’occupation françaises de Vichy et des nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. 

CDT 5

M. Abdellah Boussouf, Secrétaire général du CCME, a pour sa part insisté sur l’importance de l’affluent juif dans la composition de l’identité marocaine et sur la richesse et le rayonnement qu’apportent les Juifs du Royaume à la culturelle marocaine dans les pays d’accueil, et rappelé leur rôle dans les différentes étapes de l’histoire du pays.

CDT 3

En ce sens, M. Boussouf a affirmé que le Maroc sera toujours fidèle à son identité multiculturelle et restera le pays du vivre-ensemble et de la coexistence religieuse par excellence, ajoutant que la personnalité marocaine représente l’unité de la diversité culturelle car « nous ne pouvons comprendre la personnalité marocaine musulmane sans comprendre sa dimension juive, ni comprendre la personnalité marocaine juive sans comprendre sa dimension musulmane ». 

CDT 2

Au début de cette soirée culturelle riche en émotions, l’artiste marocaine Leila Gouchi a interprété l’exceptionnelle épopée « Nidae Al Hassan », accompagnée par l’orchestre de chambre canadienne « Les Violons du Roy » et « L’ensemble OKTOECHO », sous la direction de Katia Warren-Makdissi, avant de chanter un répertoire traditionnel juif marocain, en hommage aux artistes Salim Halali et Samy Elmaghribi. La soirée a également été enrichie par l’interprétation de chants soufis avec la participation de l’artiste marocain Rachid Zeroual.

CDT 8

Après Rabat, « Les cordes de la tolérance » se déplacent à Casablanca le 7 novembre 2017 à 19h30 à l'Eglise Notre-Dame De Lourdes et toujours dans la capitale économique le 8 novembre 2017 à 17h au Centre culturel les Etoiles de Sidi Moumen.

CCME 

revue de presse

Les entretiens du symposium

ZOOM sur ...

Portraits

Actualités

Google+ Google+