mercredi 21 février 2018 18:39

Programme du lundi 12 février 2018

dimanche, 11 février 2018

La personnalité marocaine : dans la dynamique de la diversité

Malika Ezzahidi (Maroc), M'barek Ait Addi (Maroc), Abdelilah Dehani (Maroc), Abdelhamid Ibn El Farouk (Maroc)

Malika Ezzahidi

Née à Imouzzer – Agadir au Maroc. Elle est enseignante chercheuse spécialisée dans l’histoire contemporaine du Maroc à l’Université Hassan II de Mohammédia. Elle s’intéresse à la littérature du voyage et aux questions de l’histoire de l’espace méditerranéen. Ses travaux portent sur l’étude et l’examen de l’ouvrage de Mohammed Ben Othmane Al Meknassi. Elle a par ailleurs obtenu le Prix Ibn Battouta de littérature géographique qui est décerné par le Centre arabe de littérature géographique basé à Abu Dhabi et Londres dans le cadre de son projet « Explorer les horizons » - Section des manuscrits - au titre de l’année 2013. Elle a également contribué à l’élaboration du livre « La culture arabe entre l’unité et le pluralisme dans le dialogue entre le Machreq et le Maghreb », Le Caire, Maison des sciences pour l’édition et la distribution, 2007.

Mbarek Ait Addi

Chercheur qualifié à l'Institut Royal de la Culture Amazighe de Rabat au Maroc. Il est membre du bureau de l'Association marocaine de la connaissance historique et membre de l'Association marocaine pour la recherche historique. Il a publié de nombreux articles et deux livres en arabe : « Tata, charme du domaine et richesse du patrimoine », avec Al Mahfoud Asmahari et présentention de Hassan Aourid en 2014 et « Cheikh Maa Inin le grand et dimension saharien », dans la collection du CCME au coffret « Personnalité marocaine et dynamique de la diversité », coordonné par Abdelmajid Al Qadouri, en 2006.

Abdelilah Dehani

Professeur d'Histoire à l’Ecole Normale Supérieure de Rabat. Il est membre de l’Association marocaine pour la recherche historique, membre du groupe de recherche sur l'histoire de la mer et membre de l'équipe de recherche en histoire, géographie et didactique. Il a contribué dans la réalisation de plusieurs manuels du collège et du lycée et a publié dans plusieurs ouvrages académiques.

Abdelhamid Ibn El Farouk

Enseignant chercheur à l'université Hassan II de Casablanca, directeur du Laboratoire Enseignement, Langues et Cultures, titulaire d'un doctorat d'Etat et Lettres, auteurs de plusieurs publications dans le domaine de la traduction, de la linguistique et de la sociolinguistique ; auteur aussi de plusieurs traductions, dont notamment, « La Personnalité marocaine dans la dynamique de la diversité ».

L’action cultuelle et culturelle et mutations dans la scène sociale en Europe

Saïd Aala (France), Youssef Nouiouar (France), Mohammed Khalid Rhazzali (Italie), Abdelhak El Kouani (Allemagne)

Said Aalla

Président de la Grande Mosquée de Strasbourg. Diplômé de la Faculté de droit, Division du droit public. Spécialisé dans le droit européen régissant les religions. Chercheur intéressé par l'islam et les musulmans en Europe, président du Centre européen pour les cultures arabes et islamiques.

Youssef Nouiouer

Diplômé de Dar El Hadith El Hassania de Rabat en janvier 2003. Titulaire d'un master en philosophie des religions et sociétés de l'Université de Bordeaux Montaigne en juin 2013. Docteur en sociologie à l'Université Paul Valéry en novembre 2017 sur le thème de «La gestion des pratiques religieuses musulmanes en France». Enseignant au Ministère de l'éducation nationale de 1994 à 2004. Membre de la mission culturelle marocaine à Montpellier de 2004 à 2014. Professeur de sociologie à l'Université Paul Valéry de Montpellier entre 2015 et 2017. Président de l'association «Construisons une culture de la paix», dont les activités sont centrées sur les questions de dialogue interreligieux et le vivre ensemble dans le sud de la France.

Mohammed Khalid Rhazzali

Directeur adjoint du Centre interuniversitaire Culture, Droit et Religions FIDR. Il enseigne « pluralité religieuse en contexte urbain » et « Les enjeux de la diversité religieuse et spirituelle dans les institutions de soins et de réhabilitation » à l’Université de Lausanne (CH) et « Sociologie de la religion » à l’Université de Padoue (I). Il codirige dans cette dernière institution le parcours Inter-university Master's programn in Religions Politics and Citizenship (arabe/anglais) et dirige deux unités de recherches dans le cadre des programmes UE Raising Awareness and Staff Mobility on violent Radicalisation in Prison and Probation services (RASMORAD) et Transfer Radicalisation Approaches in Training (TRAin TRAINING). Parmi ses publications les plus récentes : I musulmani nelle società europee. Appartenenze, interazioni, conflitti, Guerrini (2017) ; Muslim Communities in a Catholic Country: the case of Italy; Appréhension et expérience de la pluralité religieuse dans les prisons de Suisse et d’Italie (2016), Islam online. A net-nography of conversion.

Salah Echallaoui

Président de l'exécutif des musulmans de Belgique (EMB).

Inspecteur des cours de religion islamique à la Communauté française.

Il a dirigé le Rassemblement des musulmans de Belgique

 

Roman : C’est arrivé dans l'obscurité

Mustapha El Hamdaoui (Pays-Bas )

Né à Driouech (Rif marocain) en 1969. Il a à son actif plusieurs romans et livres parmi lesquels : « La tentation du corps » (Dar Sindibad, le Caire, 2010), « Un amour chaleureux sous la neige » (Dar Al Chams, le Caire, 2015), « Le diable et la rose » (Maison d’Afrique, Casablanca, 2015), « Gabriel García Márquez dans le cercle du réalisme magique » (Dar Al Adham, le Caire, 2015). Mustapha El Hamdaoui est également lauréat de plusieurs prix dont celui du Festival international d’Al Fujairah du monodrame pour le récit intitulé « Le dernier voyage » en 2014 aux Emirats arabes unis et du prix Katara du roman arabe en 2016, pour le roman « L’ombre de la princesse ». Ce roman a été publié en 2017 par le Village culturel de Katara à Doha (Qatar) en langue arabe, puis a été traduit en langues française et anglaise.

revue de presse

Les entretiens du symposium

ZOOM sur ...

Actualités

Google+ Google+