mardi 21 août 2018 19:00

Oujda: Coup d'envoi du colloque sur les "droits sociaux des Marocains du monde et régionalisation avancée"

mardi, 06 mars 2018

Le coup d'envoi du colloque scientifique sur les "droits sociaux des Marocains du monde et régionalisation avancée" a été donné ce mardi 6 mars 2018 à la salle des conférences de la Faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda.

La séance d'ouverture de cette rencontre a connu la participation du Président de l'Université Mohammed Ier d'Oujda, M. Mohammed Benkaddour, le Président du Conseil de la région de l'Oriental, M. Abdenbi El Biioui, le Secrétaire général de la Wilaya de l'Oriental, M. Abderrazak El Gourji, M. Ahmed Siraj, chargé de mission au CCME et M. Mohamed El Achir, chef de service au ministère du travail et de l'insertion professionnelle.

M. Mohammed Benkaddour : le Centre Universitaire d'Etudes des Migrations est un levier pour la recherche dans le domaine migratoire au Maroc

Colloque Oujda 4Dans son intervention, le président de l'Université d'Oujda a assuré que cette rencontre est une première collaboration qui concrétise le partenariat entre le CCME et l'Université, signé en octobre 2017 et qui a pour ambition de réunir les réflexions et les compétences des deux instituions pour élaborer des politiques publiques à même de mettre en œuvre l'intérêt alloué par Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux Marocains du monde.

Dans ce cadre, M. Benkaddour a affirmé qu'harmoniser les actions des différents acteurs est essentiel pour pouvoir produire des politiques publiques efficaces en faveur de la communauté marocaine à l'étranger, invitant à profiter de l'expertise cumulée par le CCME en tant qu'institution de réflexion depuis sa création en 2007.

"Les ministères, les collectivités locales, les conseils de gouvernance et les universités doivent collaborer ensemble pour concrétiser les dispositions de la Constitution qui incite à la citoyenneté complète des Marocains du monde", a précisé M. Benkaddour, insistant sur l'importance d'intégrer l'approche migratoire dans tout projet de développement.

Le président de l'Université n'a pas manqué de mettre en valeur le rôle de la région de l'Oriental dont près d'un tiers des Marocains du monde sont originaires en affirmant que ces derniers doivent être impliqués dans tous les projets de développement de leur pays d'origine auquel ils ont toujours été profondément attachés.

M. Benkaddour s'est engagé lors de son allocution à promouvoir et renforcer le rôle du Centre Universitaire d'Etudes des Migrations ( CUEM) créé en 1990 à l'Université et à intensifier les partenariats et les collaborations avec d'autres institutions engagées dans le domaine de la migration afin d'améliorer la qualité des échanges avec et pour les Marocains du monde.

Enfin, M. Benkaddour s'est félicité du partenariat qui s'annonce riche et ambitieux avec le CCME, "dont nous commençons déjà à voir les retombées positives".

M. Abdenbi Biioui : les Marocains du monde constituent un axe à part entière dans le Plan de développement régional (PDR)

Colloque Oujda 5Pour sa part, M. Biioui s'est félicité de la tenue de cette rencontre qui démontre de l'engagement de tous les auteurs politiques et scientifiques pour les Marocains du monde dont la valeur ajoutée est indéniable à tous les niveaux, que ce soit sur le plan économique ou culturel.

Leur apport stratégique a été à l'origine de l'intégration de l'axe "Marocains du monde" dans le Plan de développement régional (PDR), a-t-il indiqué affirmant que "tout Marocain à l'étranger est un représentant de la richesse de l'identité marocaine dans son pays d'accueil".

En ce sens, le Conseil de l'Oriental intensifie les partenariats avec différents acteurs pour pouvoir perfectionner les services en faveur des Marocains du monde pour qu'ils puissent soutenir le développement du pays dans le cadre d'une intelligence collective et d'une approche participative.

M. Abderrazak El Gourji : la constitutionnalisation des droits des Marocains du monde implique plus d'efforts de la part des institutions publiques

Colloque Oujda 3Le Secrétaire général de la Wilaya de l'Oriental a estimé dans son intervention que les Marocains du monde constituent une richesse humaine et scientifique et sont incontournables pour le développement de la région.

Pour accompagner et concrétiser la constitutionnalisation des droits des Marocains du monde, "il nous incombe de faciliter la réalisation de leur citoyenneté complète et leur participation au développement du pays, surtout à l'ombre de la régionalisation avancée et de toutes les opportunités qu'elle nous offre", a indiqué M. El Gourji.

En ce qui concerne les partenariats dans lesquels le Maroc est engagés avec plusieurs pays d'accueil, M. El Gourji a précisé que l'avènement des deuxièmes, troisièmes et quatrièmes générations, le vieillissement de la population marocaine à l'étranger et tous les autres changements démographiques et sociaux impliquent une mise à jour des partenariats en cours et la signature de nouvelles conventions avec des pays où l'immigration marocaine est désormais installée.

M. Ahmed Siraj : l'Université est un allié stratégique pour la réflexion sur la question migratoire

Colloque Oujda 2M. Ahmed Siraj, qui représentait le Secrétaire général du CCME, M. Abdellah Boussouf, a assuré que cette rencontre est encore une manifestation de l'approche participative adoptée par le CCME depuis sa création en 2007. "En tant qu'espace de réflexion et de recherche, le Conseil est toujours soucieux d'intégrer les différents points de vue et visions des acteurs engagés pour la migration", a-t-il précisé.

Dans ce cadre, " l'Université reste le partenaire stratégique dans tout processus de réflexion" et constitue en l'occurrence pour le CCME un laboratoire de pensées pour l'élaboration de politiques publiques efficaces et efficientes.

M. Siraj a en outre mis en exergue la valeur ajoutée des Marocains du monde qui constituent un trésor dont il faut profiter indiquant que leur créativité et leur expérience cumulée dans des pays développés constituent un levier pour le développement du Maroc à tous les niveaux.

M. Mohammed El Achir : le Maroc a signé 15 conventions pour la sécurité sociale des Marocains du monde dont 3 ont été mises à jour

Colloque Oujda 1M. Mohammed El Achir, qui représentait le Ministre du travail et de l'insertion professionnelle, a indiqué lors de son allocution que le ministère prend en considération l'approche migratoire dans sa stratégie et a l'ambition de faciliter les procédures pour que les Marocains du monde puissent bénéficier de leurs droits sociaux au Maroc et à l'étranger.

Il a en ce sens précisé que le Maroc a signé un total de 15 conventions pour la sécurité sociale des Marocains du monde avec les différents pays d'accueil dont 3 ont été mises à jour, à savoir celles signées avec la France, la Belgique et la Tunisie. Il a également fait savoir que son ministère est en cours de négociation pour intégrer le volet de la santé dans la convention avec l'Allemagne.

Le responsable a outre annoncé que le ministère renforce les négociations avec les différents pays pour mettre à jour les conventions déjà signées et s'apprête à conclure d'autre partenariats avec des pays où la migration marocaine est récente afin de protéger les Marocains du monde où qu'ils soient.

CCME

Revue de presse

Les entretiens du symposium

Actualités

Google+ Google+