Le CCME reçoit une délégation de jeunes compétences marocaines de Belgique

vendredi, 27 avril 2018

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a reçu, vendredi 27 avril 2018 au siège du conseil à Rabat, une délégation de jeunes compétences marocaines de Belgique de différents horizons.

Dans son intervention lors de cette réunion, M. Abdellah Boussouf, Secrétaire général du CCME, a exposé aux membres de la délégation les principales missions et travaux du conseil, une institution publique consultative chargée de l’évaluation des politiques publiques envers les Marocains du monde.

Delegation 270418 10

Une communauté qui, selon les résultats de plusieurs études et sondages réalisés par le CCME, a connu de profondes mutations dont les plus importantes sont le rajeunissement et la féminisation, en plus d’être de plus en plus mondialisée puisque les Marocains du monde sont aujourd’hui présents dans quelques 108 pays. « La diaspora marocaine connait également l’émergence d’une élite intellectuelle, culturelle et politique que le CCME tient à mettre en valeur lors de ces différentes manifestations au Maroc et à l’étranger ».

Delegation 270418 1

Le CCME, une institution de prospective, a aussi pour mission de renforcer la contribution des communautés marocaines à l’étranger, et notamment cette élite, au développement économique, social et humain du pays : « les Marocains du monde sont cette dimension qui donnera plus de fiabilité aux projets entrepris au royaume dans tous les domaines grâce à l'expertise cumulée dans leurs pays de résidence et à leur créativité », a affirmé M. Boussouf. « Une approche que plusieurs pays ont entrepris depuis des décennies comme le Mexique ou encore l’Inde où 70 % des investissements indirects sont entrepris par la diaspora ».

Pour ce faire, « nous avons besoin de politiques publiques efficaces et efficientes qui souffrent malheureusement d’un déficit », a indiqué M. Boussouf, invitant les instances exécutives à faciliter et encourager « le processus d’intégration des Marocains du monde dans leurs pays de résidence qui est désormais irréversible » car, « au-delà de la double appartenance, on est aujourd’hui face à une troisième voie, celle de la citoyenneté ».

M. Boussouf a enfin invité les jeunes présents à cette rencontre à produire des initiatives et à maintenir un lien interactif avec le CCME qui « privilégie toujours la piste de l'écoute dans ces échanges avec les différentes catégories des communautés marocaines à l’étranger car, elles, sont en contact direct et continu avec le quotidien et l'actualité européenne et étrangère ».

CCME

Revue de presse

Les entretiens du symposium

Actualités

Google+ Google+