M. Boussouf : le modèle marocain du vivre-ensemble est une réponse à l'extrémisme

mercredi, 20 mars 2019

Le vernissage de l'exposition "présence chrétienne au Maroc : le vivre-ensemble", organisée par l'établissement Archives du Maroc en partenariat avec le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), s'est tenu mercredi 20 mars 2019 au siège de l'établissement. 

L'événement a connu la participation d'éminentes personnalités, notamment celle de M. Omar Azziman, Conseiller de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et des représentants des églises chrétiennes au Maroc. MM Jamaâ Baida, Directeur des Archives du Maroc, Abdellah Boussouf, Secrétaire général du CCME, Mgr. Cristóbal López Romero, Archevêque de Rabat et Frère Manuel Corullon, Custode de la Custodie franciscaine au Maroc ont prononcé des discours mettant en valeur le vivre-ensemble entre Chrétiens et Musulmans au Maroc.

Dans son allocution, M. Abdellah Boussouf a indiqué qu'il a été important "d'être partenaire de cette exposition pour nous qui avons la charge de s'adresser aux Marocains du monde" car "ces manifestations nous permettent de faire valoir les valeurs de vivre-ensemble et de respect auprès d'eux".

EXPO ADM CCME 5

"Depuis une semaine nous avons vécu l'attentat de Nouvelle-Zélande qui a été commis par un terroriste qui revendique son appartenance à la religion chrétienne". Un drame qui, selon M. Boussouf, atteste que "nous vivons dans un monde traversé par les conflits" mais qui a aussi fait "apparaître un grand élan de solidarité avec la communauté musulmane qui nous confirme que le vivre-ensemble est toujours possible".

EXPO ADM CCME 1

"Organisée à une semaine de l'arrivée du Pape François au Maroc, cette exposition illustre historiquement le slogan de de cette visite qui est l'espérance", a-t-il poursuivi ajoutant que "l'établissement Archives du maroc n'est pas uniquement un lieu pour préserver la mémoire mais pour permettre de tracer les jalons d'un avenir commun".

Parmi les axes de cette exposition nous retrouvons la liberté de mouvement et de circulation, "le droit donc de la migration qui est aussi un des axes de visite papale". L'exposition se termine par des images qui montrent l'africanité de la chrétienté au Maroc : "l'Afrique a donné au moins trois papes à la chrétienté", a indiqué M. Boussouf qui a rappelé que le Pape Victor Ier avait été le premier à rendre la messe latine à l'époque où premier schisme menaçait l'Eglise.

"Depuis les Almohades, le vivre-ensemble a été le maître-mot du bon voisinage au Maroc". Un fait historique qui a perdure et qui a été déterminant dans le choix du Maroc pour la visite du Pape François : " un choix qui trouve ses fondements dans la pratique de l'islam marocain qui se caractérise par le respect de l'autre et le juste milieu". La Commanderie des croyants constitue également une chance pour le "modèle Marocain" : "à Madagascar, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a bien affirmé qu'il était le Commandeur de tous les croyants Musulmans, Juifs et Chrétiens".

"Au Maroc aucune église n'a été saccagé, les maisons de Dieu jouissent tous de la même sacralité". "Le vivre-ensemble marocain est sûrement une réponse à l'extrémisme qui sévit partout dans le monde", a conclu M. Boussouf.

Pour sa part, M. Jamaâ Baida a affirmé que la valorisation des archives fait partie des priorités de l'institution qu'il dirige expliquant que l'idée d'organiser cette exposition "a germé depuis plus d'une année, notamment après le don fait à l'établissement Archives du Maroc par l'Eglise catholique de Tanger".

EXPO ADM CCME 7

Il explique également que "la nouvelle de la visite du Pape François au Maroc à la fin du mois de mars a donné une impulsion à ce projet" et exprime sa fierté que "Majesté ait couronné ce dernier par son haut patronage". 

Cette exposition entend, selon M. Baida, véhiculer des messages humains et mettre en exergue le vivre-ensemble intrinsèque au Royaume du Maroc depuis des siècles d'histoire. "Le vivre ensemble, un concept d'ailleurs cher au CCME qui a accueilli notre projet et s'est porté partenaire de l'événement", affirme M. Baida qui a également annoncé le soutien du Conseil à la publication d'un beau-livre sur le même thème. 

"Avec le concours du CCME, cette exposition est vouée à faire le voyage envers nos ressortissants à l'étranger", a-t-il conclu.

S'exprimant à cette rencontre, l'Archevêque de Rabat, Monseigneur Cristobal Romero Lopez, a affirmé que "le Christianisme n'est pas étranger dans cette terre, il y est présent depuis le 12ème siècle, depuis la Maurétanie tingitane".

IMG 9100

"Le passé doit nous montrer la direction dans laquelle nous devons marcher aujourd'hui qui est, comme l'intitulé de cette exposition l'indique, le vivre-ensemble". 

"Si autrefois c'était possible de vivre ensemble, pourquoi renoncerions-nous à le faire encore ?" demande l'archevêque de Rabat, qui a appelé à intensifier le dialogue interreligieux : "nous voulons passer de la coexistence au partage de vie et à l'estime mutuel".

F. Manual Corullon, Custode de la Custodie franciscaine au Maroc, a pour sa part affirmé que "la célébration du 8e centenaire de l'arrivée des frères franciscains Maroc cette année couronne 8 siècles de vivre-ensemble et de rencontres qui ont été possibles et riches". 

IMG 9097

"Dans l'exposition on trouve des exemples très intéressants de cette présence qui trouve ses origines dans l'esprit de rassembler des sultans et des archevêques depuis des siècles", a-t-il poursuivi affirmant que cette manifestation  "met aussi en valeur l'amitié avec le Maroc, ce pays que nous aimons".

CCME

Revue de presse

Les entretiens du symposium

Actualités

Google+ Google+