lundi 17 février 2020 05:45

Présentation du livre « Le Maroc vu par des voyageurs Néerlandais 1605-2005 »

vendredi, 13 décembre 2019

L’écrivain maroco-néerlandais Abdelkader Benali et l’historien Herman Obdeijn ont présenté, jeudi 12 décembre 2019 à la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc (BNRM) leur livre « Le Maroc vu par des voyageurs Néerlandais 1605-2005 » paru aux éditions La Croisée des Chemins avec le soutien du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME).

Dans une allocution à cette occasion, M. Abdellah Boussouf, Secrétaire général du CCME, a expliqué que le soutien du conseil à la parution de deux ouvrages sur les relations entre le Maroc et les Pays-Bas a pour objectif de mettre la lumière sur notre histoire commune et sensibiliser les jeunes générations des Marocains du monde à la valeur inestimable de ce patrimoine commun.

Après avoir exposé les plus importantes étapes historiques des relations étroites et interactions entre les deux pays, puisque le Maroc compte parmi les premiers pays à avoir reconnu les Pays-Bas, M. Boussouf a affirmé que les Marocains des Pays-Bas pérennisent la profondeur des relations bilatérales et contribuent, en tant que citoyens hollandais, au rayonnement des Pays-Bas dans différents domaines en plus d’être des passerelles entre leur pays d’accueil et le monde musulman.

Le Secrétaire général du CCME a en outre regretté le déclin de l'intérêt pour la culture arabe et islamique de la part des universités néerlandaises, en particulier l'Université de Leiden qui a été parmi les premières universités européennes à travailler sur les diverses sources de l’Islam, affirmant que ce genre de rencontres représente une occasion de raviver la mémoire commune et d’enrichir notre connaissance de l’autre.
Contrairement aux allégations des courants d’extrême-droite, M. Boussouf a affirmé que les Marocains des Pays-Bas ont un attachement culturel, spirituel et émotionnel avec le Maroc, loin de toute considération politique. Ils sont d’abord des citoyens hollandais qui ont des droits et des devoirs parmi lesquels figure la préservation de leur culture d’origine qui constitue un élément essentiel du dialogue des civilisations et des cultures. Renforcer notre connaissance de nos cultures d’origine est sans doute un levier pour promouvoir le respect mutuel et le vivre-ensemble dans les sociétés, a-t-il expliqué.
Cette présentation a également connu la participation du directeur de la BNRM, M. Mohamed El Ferrane, qui s’est félicité de la contribution des Marocains des Pays-Bas à renforcer les relations entre leurs pays d’origine et d’accueil. Les auteurs du livre ont également intervenu aux côtés de plusieurs écrivains et académiciens marocains et hollandais présents à cette rencontre.
CCME

Revue de presse

Les entretiens du symposium

Actualités

Google+ Google+