dimanche 1 novembre 2020 01:28

Ottawa - Révision du test de citoyenneté

jeudi, 07 mai 2009

Le gouvernement conservateur entend procéder à une révision du test de citoyenneté ainsi que du matériel d'information conçu à l'intention des nouveaux venus au Canada

Le ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration, Jason Kenney, affirme que le présent test et le guide sur la citoyenneté, vieux de 12 ans, présentent une vision "insipide" du Canada. Par exemple, le guide "Regard sur le Canada" ne fait même pas mention de l'histoire militaire canadienne, déplore le ministre.

La révision s'inscrit dans une initiative du gouvernement destinée à favoriser une meilleure insertion des immigrants au sein de la mosaïque canadienne, a affirmé M. Kenney à La Presse Canadienne en entrevue.

Le guide actuel date de 1997, alors que les précédents gouvernements libéraux n'en étaient qu'à la quatrième année de leurs 13 années successives au pouvoir.

L'ouvrage traite d'éléments importants de la personnalité nationale comme la Feuille d'érable, la Tour de la Paix, Sir John A. Macdonald et la Constitution de 1982, mais n'indique nulle part ce que le coquelicot représente comme symbole canadien. "C'est ridicule. Cela trahit une vision totalement insipide du Canada", déplore M. Kenney.

Un coup d'oeil au manuel de 47 pages permet de deviner certains des aspects qui hérissent les conservateurs de Stephen Harper.

Une section, soulignée en rouge, mentionne que le Canada est fier d'être une nation pacifique, et que les Canadiens participent au maintien de la paix dans plusieurs pays à travers le monde. Le document est antérieur de cinq ans au début de la mission militaire canadienne en Afghanistan.

Une autre section, qui traite de "conseils sur le recyclage", aux dires de M. Kenney, indique en caractères gras, imprimés en rouge, que "la croissance économique est cruciale pour la prospérité future du Canada, mais qu'elle doit être gérée de manière à ne pas nuire à l'environnement".

Le manuel ne parle pas du mouvement souverainiste québécois, encore moins d'indépendance.

M. Kenney est le principal lieutenant de M. Harper auprès des communautés ethniques, qui représentent un enjeu crucial pour les conservateurs, alors que les immigrants votent traditionnellement pour les libéraux.

Mais le ministre soutient que la révision du manuel n'a aucun objectif partisan, ni idéologique.

Copyright © 2009 The Canadian Press. Tous droits réservés.

Revue de presse

Les entretiens du symposium

Google+ Google+