mardi 23 avril 2024 09:50

16 juin - Casablanca - "Une Ambition Marocaine'': Un ouvrage qui porte un regard lucide sur l'évolution récente du royaume

jeudi, 16 juillet 2009
Une décennie de réformes (1999- 2009), sous l'ère de SM le Roi Mohammed VI, offre suffisamment de recul pour porter une évaluation lucide sur les réalisations accomplies, mais aussi mettre le doigt, avec l'objectivité qui sied aux académiciens, sur les corrections à apporter afin de conforter la dynamique en cours.

C'est ce que vient d'entreprendre un groupe d'universitaires et d'experts dans l'ouvrage collectif ''Une Ambition Marocaine. Des experts analysent la décennie 1999-2009''.

L'ouvrage constitue une étude indépendante et critique faite par un panel représentatif de la société civile, sur l'évolution du royaume durant les dix dernières années, ont souligné mercredi à Casablanca les auteurs ayant contribué à ce travail initié par l'Association marocaine d'intelligence économique (AMIE).

'' L'ouvrage n'est pas un écrit hagiographique mais une analyse des différents niveaux de l'activité nationale et des réformes et chantiers qui ont été initiés dans le pays au cours des dix dernières années'', devait préciser M. Driss Alaoui M'daghri, professeur universitaire et président de l'AMIE, lors du débat qui a suivi la présentation de ce livre (224 pages format moyen) publié dans les éditions Koutoubia.

Il s'agit d'une sorte de radioscopie, réalisée par des auteurs de divers horizons, qui saisit la dynamique politique, économique sociale et culturelle que connaît le Maroc depuis 1999, date de l'intronisation de SM le Roi Mohammed VI. Elle se veut aussi une contribution au débat sur la nouvelle société marocaine en devenir, a précisé M. M'daghri également président de l'AMIE, qui parraine la publication du livre.

Cette compilation, qui participe du souci de favoriser le débat d'idées, se propose de cerner la réalité du Maroc en se démarquant des clichés et polémiques, mais avec un esprit critique, devait souligner M. Abdelmalek Alaoui qui a assuré la coordination de l'ouvrage.

C'est un travail qui jette un regard critique et indépendant, puisque émanant de la société civile, sur l'état actuel du Maroc. Il souligne ce qui va bien et met le doigt, en toute objectivité et sérénité, sur ce qui doit être amélioré, voire réformé pour aller de l'avant dans l'intérêt général, relève de son côté, le Pr Driss Guerraoui, autre contributeur à cet ouvrage aux côtés de MM. Ahmed Azirar, André Boyer, Amar Drissi, Larbi Harti, Ouadih Kassimi, Abdelfattah Rouchdi, Hamid Sanhaji et Mary K. Weed (décédée en 2009).

Parler un tel langage de vérité est, entre autres, signe de changement au Maroc, a-t-il ajouté, soulignant la forte volonté politique existant au Maroc pour conforter ses choix en tant que pays démocratique, moderne et solidaire.

Les signes de changement sont multiples et perceptibles à différents niveaux notamment économique, devait relever pour sa part le Pr André Boyer, estimant que le Maroc est crédité d'un parcours positif, mais doit néanmoins résoudre certains problèmes encore persistants notamment dans les domaines économique et éducatif et trouver un équilibre entre la préservation de sa civilisation et son adaptation au monde.

Les matières de l'ouvrage se déclinent en quatre chapitres intitulés " Une nouvelle société marocaine'', "Une monarchie de proximité'', " Vers une économie hybride'' et "l'Intelligence des territoires''.

Dans le premier chapitre, il est question notamment de la liberté de culte et de religion, un acquis bien enraciné, de la lecture sereine du passé, de l'émergence de la femme, du respect des identités.

Le deuxième chapitre est consacré à la restructuration du champ politique, à la lutte contre les exclusions, à l'INDH, à l'élargissement du concept des libertés, à la contribution des MRE et au nouveau concept d'autorité.

Dans le 3-éme chapitre relatif à l'économie hybride ont été traités, la croissance avérée, la dynamique programmée, le Maroc économique : le choix entre la croissance et le développement.

Le dernier chapitre sur l'intelligence des territoires est consacré notamment aux provinces du Sud, au Nord et à l'ouverture sur la Méditerranée et au développement de l'Oriental.

ONG créée en 2006, L'AMIE, qui a initié cet ouvrage entend à travers ce travail "contribuer à éclairer le débat sur le développement et les enjeux politiques, économiques, sociaux et culturels qui caractérisent la '' nouvelle société marocaine en devenir".

Un ouvrage académique "d'une facture matérielle plus élaborée qui contiendra une large partie iconographique devra sortir avant la fin de l'année", annonce l'association qui fait également état de la publication en 2010 d'un autre travail d'analyse qui embrasse les faits et réalités de toute une année, prélude de parutions régulières annuelles.

MAP

SG au JT de 2m: spécial programmation de la journée internationale des migrants

Les entretiens du symposium

Google+ Google+