vendredi 16 novembre 2018 18:54

Belgrade : le modèle religieux marocain assure la coexistence entre les cultures et les civilisations ( M.Abdellah Boussouf)

mardi, 23 octobre 2018

M.Abdellah Boussouf, le secrétaire général du Conseil de la Communauté marocaine à l’Etranger (CCME) a affirmé lors de la 63èmeédition du salon international du livre à Belgrade où le Maroc est invité d’honneur, que « le modèle marocain en matière de gestion de la question religieuse apporte les réponses afin de garantir la coexistence entre les cultures et les civilisations et le respect des religions ».

M.Boussouf a affirmé que le modèle marocain a été conçu sur des bases solides grâce à la vision clairvoyante du roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, mettant l’accent sur l’efficacité et l’efficience de ce modèle dans un monde marqué par des conflits confessionnels et intellectuels et la montée de l’extrémiste et du fanatisme.

Le responsable du CCME a en outre déclaré que le modèle marocain s’impose sur le plan régional et international comme une référence en matière de protection de la sécurité spirituelle, rappelant dans ce sens que le Royaume a adopté le rite malikite et la doctrine "asharite" basés sur l’objectivité, l’ouverture d’esprit, le dialogue constructif et la modération rationnelle dans le traitement des questions religieuses.

M. Boussouf a aussi insisté sur l’importance que revêt le modèle marocain pour le monde en vue de préserver les valeurs humaines et d’assurer le rapprochement entre les peuples, soulignant que de nombreux pays africains et européens ont mis à profit l’expérience marocaine qui a été saluée par la communauté internationale en ce sens qu’elle montre le vrai visage de l’Islam en tant que religion de modération, de tolérance et du juste milieu.

Le modèle marocain, a-t-il poursuivi, n’apporte pas seulement des réponses à des questions purement religieuses, mais aussi à des questions liées à l’éducation, à la morale et au savoir qui posent les bases d’une société où prévalent les valeurs de modération, de justice et de solidarité et qui défend son authenticité et son identité, et en même temps une société paisible et ouverte sur son environnement.

Le Maroc participe à ce salon international, auquel plus de 40 pays sont représentés, avec un programme riche et diversité avec notamment au menu des conférences et des rencontres qui seront animées par des académiciens, des écrivains et des poètes.

Avec Map/presse

Revue de presse

Les entretiens du symposium

Google+ Google+