lundi 17 décembre 2018 15:27

Farid EL ASRI

Docteur en anthropologie de l’Université catholique de Louvain (UCL) en Belgique. Sa thèse doctorale porte sur les constructions identitaires d’artistes musulmans en contexte européen.
Diplômé en judaïsme, en philologie et en histoire orientale, cet agrégé d’arabe est aujourd’hui enseignant-chercheur à Sciences-Po Rabat (UIR) et chercheur-associé au Centre Jacques Berque. Il est membre du comité de direction du CISMOC (Centre interdisciplinaire d’études de l’islam dans le monde contemporain), du comité international du Master en Sociologie de l’islam européen de l’Université de Padoue (Italie), co-fondateur de la Yeshivah Madrasa, une maison d’étude portant sur l’étude des sources scripturaires juives et musulmanes, directeur du projet culturel Art&TIC et directeur-fondateur d’EmridNetwork (European Muslim Research on Islamic Development). Farid El Asri vient de co-éditer Islam belge au pluriel, Presses Universitaires de Louvain, 2012. Son ouvrage, Islam en musique, constructions identitaires d’artistes musulmans européens, paraîtra prochainement aux PUL.

 

Plus dans cette catégorie : « Nezha EL ALAOUI Ouafa ESSALHI »

Les entretiens du symposium

Edito

  • Pour sa sixième participation, Le CCME avec son pavillon hébergera lors de cette édition 2014 du Salon du livre un programme éclectique. Si notre invité principal est l’Afrique, où nous avons l’honneur d’avoir des invités de marque du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, du Mali, du Congo, du Bénin, de la Mauritanie, du Cameroun, du Niger, de la République Centrafricaine, de l’Angola, et de Namibie, le bouquet programmatique sera néanmoins garni par deux célébrations : le cinquantenaire de deux accords conclus, en 1964, par le Maroc, avec la Belgique d’une part et le Sénégal d’autre part.

    L’actualité de l’immigration en Europe, toujours mouvementée, aura sa juste place avec des sujets brûlants qui touchent au vivre ensemble et aux crispations, en particulier identitaires, qui découlent de ses ratés. Notre pavillon accueillera des auteurs qui sont dans l’actualité où à travers leurs productions livresques ou par leurs travaux pointus dans le domaine, jetteront la lumière sur ces phénomènes saillants.

    Il y a par ailleurs l’actualité du monde arabe, qui après ce qu’on a qualifié de printemps arabe, ne cesse d’interroger le monde en général et le monde musulman en particulier. De grands noms ont accepté notre invitation pour un échange qui, à ne pas en douter, sera fécond.

    Enfin, il y a plusieurs auteurs qui viendront à la rencontre du public marocain pour des causeries autour de leurs récentes productions éditées avec ou sans le concours du CCME.

    On ne saura conclure ce propos préliminaire, en oubliant, d’évoquer le programme jeunesse qui d’année en année se bonifie aussi bien par la qualité des animations que par la présence nombreuse des jeunes qui visitent le pavillon du CCME.

Google+ Google+