Editorial

Des européens d'origine marocaine occupent actuellement tous les corps de métier dans le Vieux Continent, mais aussi dans le "Nouveau Continent". Ils sont responsables politiques, scientifiques, intellectuels, journalistes, écrivains, musiciens, artistes, syndicalistes... Ces femmes et ces hommes sont le meilleur bouclier contre le racisme, Toutes ces personnes sont parfaitement intégrées dans leur sociétés d'accueil. Et si certaines d'entre elles revendiquent leur appartenance à leur pays d'accueil et celui de leur origine, cela devrait être considéré comme un atout pour l'humanité dans son ensemble,

Car, oui, c'est toute l'humanité qui avance lorsque la différence est perçue comme un enrichissement mutuel. C'est le melting pot qui a permis aux Etats-Unis de devenir une grande puissance. ce sont les guerres tragiques du XXème siècle qui ont donné naissance à la société des Nations, puis plus tard aux Nations Unies. Et il est semble-il important de rappeler la guerre d'Espagne, celle de 1936, qui fut terrifiante de par le nombre de ses morts, mais culturellement assez unique dans l'Histoire contemporaine. Des intellectuels, mais surtout d'immenses écrivains, romanciers pour la plupart, se sont engagés aux côtés des démocrates espagnols contre le fascisme franquiste.

Il n'est non plus jamais inutile de rappeler un moment décisif de l'Histoire du Maroc. Celui où Feu SM Mohammed V, le Roi d'un Maroc sous protectorat français  a, à lui seul, combattu l'idéologie nazie, en rejetant la politique du Régime de Vichy bien installé en France, pays de l'Egalité et de la Fraternité,  en protégeant les citoyens marocains de confession juive. Et en rejetant toute forme de discrimination à leur égard.

L'Histoire a ceci d'essentiel qu'elle ne s'efface pas. Elle est écrite. gravée non pas dans les mémoires mais dans les livres d'Histoire. Elle est infaillible. Et elle est la démonstration non pas mathématique, mais humaine que la connaissance, la maîtrise de nos racines nous permet de mieux vivre nos identités qui sont toujours multiples. La pureté de la race a donné "naissance"à des chambres à gaz, des pogroms et à une déshumanisation abominable durant la moitié du siècle dernier.

Si aujourd'hui des personnes nées de parents ou de grands parents venus de tel ou tel autre continent réussissent à être, à exister en tant que citoyens  dans des sociétés devenues les leurs, c'est la preuve que le racisme est un "concept" qui réfute l'humanité dans sa globalité.

Les immigrés "récents", dans les pays européens, mais aussi dans de nombreux autres pays "économiquement" développés du monde, montrent de plus en plus qu'ils s'intègrent, sans renier leurs origines, et qu'ils sont des membres à part entière de la Cité "occidentale".

CCME

Revue de presse

Les entretiens du symposium

Actualités

Google+ Google+