mercredi 28 septembre 2022 10:23

Ce séminaire a pour objectif d'engager une discussion entre chercheurs et de débattre des « nouveaux paradigmes » sous lesquels les sciences humaines et sociales observent et analysent les phénomènes des migrations internationales contemporaines. Cette discussion sera basée sur des recherches diversifiées (contextes nationaux différents) qui peuvent contribuer à alimenter le débat public.

 Etape de Tiznit

Cette étape s'est déroulée à la maison de la culture, boulevard Lalla Abla du 5 au 9 avril.

Plus de 700 visiteurs dont 7 classes de collèges et lycées.

Un moment fort a marqué cette étape : la rencontre avec un ancien de Renault, âgé de 82 ans.

Il nous a confié qu'il était très ému que ses anciens collègues soient venus le voir à Aglou (dans les environs de Tiznit) et que maintenant il « pouvait mourir en paix » ...

 

Vieillir dans l'immigration

Quel statut et quelle prise en charge des Marocains vieillissants ?

 

Casablanca, Hôtel Farah Golden Tulip, 30 - 31 mai 2009

 

 

 

Samedi 30 mai 2009

 

8h30 : Accueil des participants

 

 

9h00 - 10h00 : Séance d'ouverture

  • M. Jamal Rhmani, Ministre de l'Emploi et de la Formation Professionnelle
  • Introduction aux travaux : Mme Amina Ennceiri, Présidente du groupe de travail Approche genre et nouvelles générations, CCME

 

 

10h00 - 10h15 : Pause café

 

 

10h15 - 13h00

 

Première séance plénière

Retraité(e)s marocain(e)s en Europe : contexte juridique, institutions et réalités sociales

 

Président : M. Bachir Hamdouch, Professeur à l'Université Mohammed V, consultant à la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l'étranger

 

  • La sécurité sociale des retraités marocains en Europe au regard des législations nationales et des conventions internationales, M. Mohamed Benhssaine, Professeur de droit à l'Université Abdelmalek Essâadi de Tétouan, Maroc
  • Les immigrés marocains âgés en France, approche sociodémographique, M. Alain Rozenkier, Direction des recherches sur le vieillissement, Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV), France
  • Le statut juridique des retraités marocains face à la question de la discrimination indirecte, M. Zouhair Aboudahab, Docteur en droit, avocat au barreau de Grenoble, France
  • Les retraités marocains en Belgique, Mme Nathalie Perrin, politologue au Centre d'études de l'ethnicité et des migrations, Liège, Belgique
  • Les droits des citoyens marocains dans le système de sécurité sociale espagnole
    • Introduction et approche générale, M. Fernando López Huerta, Secrétaire Général de l'Institut National de la Sécurité Sociale (INSS), Espagne
    • Le cadre réglementaire de protection sociale : présentation détaillée des principales prestations, M. Antonio Vicente Combres, Conseiller au Secrétariat Général de l'Institut National de la Sécurité Sociale(INSS), Espagne

     

    • La situation aux Pays-Bas : M. Abdellatif Maaroufi, chercheur, consultant, Centre CABO, Pays-Bas
    • Le contexte socio-économique des retraités marocains en Allemagne, M. Rahim Hajji, sociologue au Sachverständigenrat deutscher Stiftungen für Integration und Migration (SVR) Gmbh, Allemagne
    • Le système de sécurité sociale en Grande-Bretagne, Mme Alice Tligui, consultante, Grande-Bretagne

     

     

     

    13h00 - 14h 30 : Pause déjeuner

     

     

    14h30 - 17h00

    Table ronde 1 : Les retraités, entre institutions et mobilités

     

    Président : M. Jamal Lahoussaine, Président de l'association Migration et développement

     

    • Vieillir au risque de l'immigration : le cas des Marocains résidents en France, M. Omar Samaoli, Docteur en anthropologie, Enseignant-chercheur, Observatoire Gérontologique des Migrations en France, France
    • Le rite funéraire d'intégration, entre retour post mortem et enracinement, M. Yacine Chaib, sociologue, Directeur régional de l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances (ACSE) Picardie, France
    • La situation des retraités marocains en établissement pour personnes âgées, Mme Nadège Bartkowiak, Directrice d'établissement hébergeant des personnes âgées dépendantes (EHPAD), France
    • Pratiques d'entraide et recours aux institutions : quel soutien pour les migrants âgés? Mme Sylvie Carbonnelle, socio-anthropologue, groupe de recherches "Ages, Temps de vie, Vieillissements" et Centre de Diffusion de la Culture Sanitaire asbl, Institut de Sociologie - Université Libre de Bruxelles, Belgique
    • Anciens combattants marocains, oubliés de l'histoire ou traitements indigènes et discriminations directes", M. Ali El Baz, Coordinateur de l'Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF), France

     

     

     

    17h00 - 17h15 : Pause café

     

     

     

    17h15 - 18h30

    Table ronde 2 : Femmes retraitées : quelles spécificités ?

     

    Présidente : Mme Souad Talsi, membre du groupe de travail Approche genre et nouvelles générations, CCME

     

    • Le vieillissement des immigrées marocaines : quelles perspectives ?, Mme Fatima Mesdali, socio-anthropologue, responsable de l'unité « Femmes, jeunesse et migration » à l'Institut Universitaire de Recherche Scientifique (IURS), Maroc
    • La vieillesse des femmes marocaines et l'accès aux droits, M. Abdellatif Maaroufi, chercheur, consultant, Centre CABO, Pays-Bas
    • Femmes marocaines en France à l'âge de la retraite : état des lieux et perspectives de recherches, Mme Fatima Aït Ben Lmadani, sociologue, chargée de mission au CCME

     

     

     

     

    Dimanche 31 mai 2009

     

     

    9h00 - 10h30 :

    Table ronde 3 : Le contexte juridique et social des retraites au Maroc

     

    Présidente : Mme Mina Rhouch, rapporteur du groupe de travail Approche genre et nouvelles générations, CCME

     

    • L'enquête Nationale sur les personnes âgées, M. Said Azemmam, démographe Centre d'études et de recherches démographiques (CERED), Haut Commissariat au Plan (HCP), Maroc
    • Vision prospective du régime des retraités au Maroc, M. Lotfi Boujendar, Chef de la Division des régimes de retraite à la Direction des assurances et de la prévoyance sociale, Ministère de l'Economie et des Finances, Maroc
    • Les retraités entre prise en charge sociale et résilience, M. Abdelkrim Belhaj, Universitaire, Université Mohammed V - Agdal, Rabat, Maroc
    • Les retraités marocains : anciens et nouveaux profils. Quelles structures pour une retraite sereine ?, Mme Soumaya Nâamane Guessous, Sociologue, professeur à l'Université Hassan II, Casablanca, Maroc
    • Les institutions marocaines face aux émigrés retraités, M. Mohamed Afifi, Directeur de la stratégie à la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale (CNSS), Maroc

     

     

     

    10h30 - 11h00 : Pause café

     

     

     

    11h00 - 13h00

    Travaux en deux ateliers parallèles : Solidarité et expériences innovantes : l'action des associations

     

     

    Atelier 1

    • Présidente : Mme Najat Azmy, Membre du groupe de travail Cultures, éducations et identités, CCME
    • Rapporteurs : M. Abderrahim Errabaï, Président de l'Association des retraités marocains en France, France ; Mme Véronique Manry, chargée de mission au CCME

     

     

     

    Atelier 2

    • Président : M. Abdellah Samate, Président de l'Association des mineurs marocains du Nord - Pas-de-Calais, France
    • Rapporteurs : Mme Nathalie Perrin, politologue au Centre d'études de l'ethnicité et des migrations, Liège, Belgique ; Mme Ahlame Rahmi, chargée de mission au CCME
    • Avec la participation de :
      • Mme Zineb Doulfikar, Directrice, Association Les Chibanis, France
      • M. Moncef Labidi, Directeur, Café social Ayyem Zamen, France
      • M. Jamal Lahoussaine, Président, Association Migration et développement, France-Maroc
      • M. Abdelouahab El Amri, Président, Association Solid, Pays-Bas
      • M. Mohamed Amri, Association des Anciens Travailleurs de Renault-Billancourt de l'Ile Seguin (ATRIS), France
      • M. Abdelkader Amali, Président, Association des Marocains âgés de Tilburg, Pays-Bas
      • M. Akka Ghazi, Président, Association des Marocains retraités de l'étranger, Maroc
      • M. Mohamed Sayem, Consultant, Fondation de soutien aux émigrés qui retournent dans leur pays d'origine (SSR Berkane), Maroc
      • Mme Rachida El Idrissi, Responsable projet « Seniors sans frontières » à Saint-Gilles, Belgique
      • M. Kjartan Sveinsson, chercheur-analyste, Runnymede Trust, Grande-Bretagne
      • M. Abderrahim Errabaï, Président de l'Association des retraités marocains en France, France
      • M. Boualam Azahoum, Travailleur social, Président, Association El Ghorba, France

     

     

     

     

    13h00 - 14h30 : Pause déjeuner

     

     

    14h30 - 16h00

    Table ronde finale : Défis, problématiques et pistes d'action

     

    • Président : M. Abdelouahed Khouja, Secrétaire Général du Ministère de l'Emploi et de la Formation Professionnelle
    • Discutant : M. Mohamed Malki, Chef de projet, Association Accordages, France
    • Avec la participation de :
      • M. Abderrahim Errabaï, rapporteur de l'Atelier 1
      • Mme Nathalie Perrin, rapporteur de l'atelier 2
      • M. Abdellatif Chaouite, sociologue, rédacteur en chef de la revue Ecarts d'identité
      • M. Omar Samoali, Docteur en anthropologie, Enseignant-chercheur, Observatoire Gérontologique des Migrations en France, France

     

     

    16h00 - 16h15 : Pause café

     

     

    16h15 : Séance de clôture

    • Mme Nouzha Skalli, Ministre du développement social, de la famille et de la solidarité
    • M. Mohammed Ameur, Ministre délégué auprès du Premier Ministre, chargé de la communauté marocaine résidant à l'étranger
    • M. Driss El Yazami, Président du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger

     

     

    Télécharger le programme - Version bilingue française et arabe

    Télécharger le programme - Version bilingue anglaise et espagnole

     

    Dans un monde globalisé qui tend de plus en plus à l'homogénéisation, l'histoire ne se constitue pas seulement à partir des souvenirs de gloire passés mais aussi à partir de la mémoire des souffrances subies en commun.

     

     

    Mme la conseillère de Sa Majesté le Roi

    Mesdames, monsieur les ministres

    Monsieur le Président du CCME

    Mesdames, Messieurs,


    Permettez-moi d'exprimer ma joie et ma fierté de partager avec vous ce moment fort qui s'inscrira sans aucun doute dans l'histoire du Maroc et en particulier celle de la femme marocaine. Car cette réunion qui regroupe une élite féminine marocaine d'ici et de plusieurs pays du monde est un rendez-vous extrêmement remarquable qui s'inscrit pleinement dans les démarches innovantes de Sa Majesté le Roi visant l'édification d'un Maroc moderne, démocratique et solidaire. Un Maroc profondément enraciné dans son histoire mais rigoureusement tourné vers l'avenir...


    Comme vous le savez, nous fêtons cette année 12 siècles de l'histoire du royaume du Maroc. Cette commémoration a été fondée avant tout sur une lecture des grands enseignements tirés à partir du parcours historique du Maroc et des Marocains à partir de la fondation de la ville de Fès qui a marqué un tournant dans l'évolution de l'histoire de notre pays plusieurs fois millénaire. Ces enseignements ont été traduits à des axes majeurs qui ont été à la base de l'ensemble des activités et des programmes initiés, menés ou labélisés par l'association 1200e anniversaire de la fondation de la ville de Fès. Parmi les axes établis suite à une lecture approfondie de l'expérience marocaine, un qui porte sur le Maroc au Féminin qui visait à rendre hommage au rôle éminent joué par la femme Marocaine à travers les âges.

    C'était d'ailleurs le thème le premier temps fort intitulé « le Maroc au féminin » organisé juste après la cérémonie d'ouverture des célébrations, où un colloque qui tenu à Fès à la Bibliothèque de la Karawiyyine a tenté de dévoilé le rôle joué par les femmes dans l'histoire politique, sociale, économique, intellectuelle et religieuse du Maroc. L'objectif était de lancer un processus de recherche auprès des universitaires et des gens du savoirs pour s'intéresser de près à l'histoire de la femme marocaine d'une part, et, d'autre part, d'attirer l'attention du grand public à l'apport, souvent méconnu, de la femme dans la construction de la l'état et la société marocaines.


    Bien évidemment, la contribution de la femme marocaine à la construction de l'identité et la nation marocaines a commencé depuis la préhistoire. Pour nous, la célébration 1200 ans de la fondation est aussi un moment d'arrêt sur la contribution des femmes marocaines à l'édification du Maroc et à la construction de sa personnalité historique et de son identité culturelle. Il avait fallu lancer un processus de réhabilitation des actrices de la mémoire marocaine collective et mettre en valeur la femme marocaine qui, de par son courage, sa créativité et son dévouement, à travers l'histoire du Maroc a contribué à la formation du qualificatif « maghribi ».

    Vous allez certainement comprendre notre grande satisfaction à s'associer au CCME dans l'organisation de cette rencontre qui s'inscrit dans la suite logique de cette démarche qui vise de s'inspirer des valeurs de notre passé pour un meilleurs avenir de notre pays. Un avenir qui ne peut se construire sans la contribution efficace -comme elle l'a toujours été - de la femme. Aujourd'hui et avec vous, Mesdames, cette contribution va au-delà des frontières du Maroc car là où vous vivez, le Maroc vie avec vous... ce que vous construisez là où vous êtes vous le construisez aussi pour le Maroc.


    Remerciements :

    Je tiens avant de terminer à adresser mes vifs remerciements au CCME qui mène depuis sa création un travail remarquable et extrêmement professionnel, dont la rencontre d'aujourd'hui n'est qu'une de ses nombreuses expressions. Je tiens à féliciter Monsieur le Président Driss Yazami et Monsieur le Secretaire général Abdallah Boussouf et toute l'équipe du Conseil pour la qualité de leur travail.

     

    Saad Kettani, Président de l'association mille deux cent ans de Fès

     

     

    Télécharger l'allocution - Version française

    Télécharger l'allocution - Version arabe

    Télécharger l'allocution - Version anglaise

    Le ministère de la Culture organise, du 22 au 24 mai à Rabat, un colloque sur le thème "Le récit de voyage arabe en un millénaire", en partenariat avec le Conseil de la Communauté Marocaine résidant à l'étranger.

    Après ces six années que le festival cinéma et migrations a pu vivre, nous avons eu le plaisir d'avoir plusieurs retours positifs, dont :

    • Celui de confirmer notre choix de la thématique qu'est l'émigration.
    • Et celui d'avoir encore plus de partenaires nationaux et étrangers.

    Commémoration de l'histoire de la migration marocaine aux Pays-Bas

    Nous pensons importer des bras de travail, mais c'est des Hommes qui ont émigré avec leurs cultures, leurs histoires, et leurs mémoires.

    Institution consultative et de prospective installée auprès de Sa Majesté le Roi du Maroc, le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME) s'est impliqué sans hésiter aux côtés des équipes du Festival Sixième continent pour préparer cette édition. Il l'a fait aux côtés du Ministère délégué auprès du Premier Ministre chargé de la communauté marocaine résidant à l'étranger pour deux raisons essentielles.

    Moulay Tayeb et les Gnawas, Hoba Hoba Spirit, Maestro, les Hmadou Moussa, Pinhas et bien d‘autres artistes : la grande fête marocaine de Lyon

    Publié dans Partenariats

     

    Louange à Dieu

    Prière et salut sur le Prophète,

    Sa famille et Ses compagnons


    Mesdames, Messieurs,

    C'est un motif de joie et de fierté que le Maroc accueille la première Rencontre internationale des Conseils, institutions et élus de l'émigration des différents pays du monde.

    Il Nous est agréable, à cette occasion, de souhaiter la bienvenue aux éminentes personnalités qui ont tenu à participer à cette importante rencontre. Nous saluons leur rôle positif et leur concours efficient dans l'encadrement et la gestion des affaires des communautés nationales émigrées.

    Dans cette ambiance empreinte de confiance conjugée à la ferme volonté de construire un avenir meilleur, Nous tenons à rendre hommage au Conseil de la Communauté marocaine à l'étranger, qui a pris l'initiative d'organiser cette rencontre, la première du genre, et d'en faire un moment privilégié de réflexion collective et de prospective. Il se livrera à cet exercice à partir d'une évaluation des diverses expériences menées en la matière, et dont les interactions et les brassages sont de nature à conforter les intérêts de tous les immigrés, d'où qu'ils viennent et sans discrimination ni exclusive.


    Mesdames, Messieurs,

    Ainsi que vous le savez, les migrations sont désormais un phénomène mondial évoluant à un rythme accéléré et revêtant un caractère pluridimensionnel et multidirectionnel.

    En effet, les problèmes que connaissent les immigrés sont devenus plus ou moins similaires, tant pour ce qui est de faciliter leur intégration dans les pays d'accueil, que lorsqu'il s'agit de leur garantir les conditions nécessaires pour pouvoir vivre dignement et apporter une contribution efficace au développement et au progrès de ces pays. Les problèmes sont également analogues lorsqu'il s'agit de consolider les liens culturels et les attaches sociales et de préserver et protéger l'identité de la mère-patrie. Il en est de même lorsqu'on se propose de réaliser la concorde, l'équilibre et la complémentarité entre les divers affluents qui irriguent les différentes identités des immigrés, d'où qu'ils viennent et où qu'ils se trouvent.

    Par ailleurs, le monde aujourd'hui vit effectivement une « globalisation » civilisationnelle, à laquelle toutes les cultures humaines apportent leur contribution. Se nourrissant de la dialectique d'une interaction mutuellement enrichissante, la mondialisation à vocation à être au service du progrès de l'humanité entière. Elle devrait contribuer à la dissémination des valeurs d'entente, de paix, de tolérance, de coexistence et de solidarité entre les différentes communautés humaines. Ce sont ces idéaux qui confèrent leur dimension civilisationnelle positive aux migrations actuelles et qui alimentent les enjeux à venir pour les migrants, partout où ils se trouvent.

    Pour autant, cette dimension positive, dans ses divers paliers, ne devrait pas nous faire perdre de vue les mutations profondes qui sont sous - jacentes à l'émigration, et qui tendent à ébranler les valeurs spirituelles et culturelles portées par tous les migrants du Sud vers le Nord ou de l'Est vers l'Ouest.

    Aussi, en procédant à un examen approfondi des diverses problématiques politiques, juridiques, économiques, sociales, culturelles et spirituelles, outre celles concernant les droits de l'homme, qui pourraient se poser pour les immigrés sous différentes latitudes, l'on est interpellé par cette question pressante qui retient l'attention conjointe de toutes les instances et les institutions concernées par les questions de l'émigration, à travers le monde.

    Par conséquent, une approche collective et un traitement concerté de ces questions sont de nature, au regard des suggestions et propositions qui en découleront, à contribuer à la recherche de solutions appropriées, qui se mueront à terme en une démarche universelle. Unifiée et plurielle à la fois, cette démarche sera observée dans le respect de toutes les spécificités et les constantes nationales et locales. Elle requiert, parallèlement, la préservation des diverses identités, dans le cadre des valeurs et des principes universels.

    Nous sommes persuadé que cette première rencontre internationale constituera un jalon fondateur d'une nouvelle tradition de large concertation et d'échanges d'expériences. Elle marquera, Nous en sommes convaincu, le point de départ pour la mise en place d'un espace structuré, solide, pérenne et crédible.

    Les idées et les suggestions que vous formulerez, ainsi que les méthodes d'action que vous adopterez, aussi bien celles portant sur le vécu présent, que celles orientées vers la construction d'un avenir prometteur, auront assurément des retombées bénéfiques pour tous les émigrés, hommes, femmes et enfants. Ils n'en seront que plus heureux, là où ils se trouvent et donc aptes à favoriser la cohésion et l'harmonie entre les sociétés humaines, tout en participant à la protection des droits de l'homme et à la dissémination des valeurs de paix et de concorde entre les civilisations, les religions et les cultures.

    « Le Saint Coran dit : « Oh vous, les hommes ! Nous vous avons constitués en peuples et en tribus pour que vous vous connaissiez entre vous ». Véridique est la parole de Dieu Tout - Puissant.

    Que Dieu vous accorde le succès.

    Wassalamou alaîkoum wa Rahmatoullahi wa Barakatouh.

     


    Mohammed VI, Roi du Maroc

    Fait au Palais Royal de Fès, le 03 mars 2009.


    Télécharger le message Royal - Version française

    Télécharger le message Royal - Version arabe

    Télécharger le message Royal - Version anglaise

    Télécharger le message Royal - Version espagnole


    L'Institut français de Tanger-Tétouan en partenariat avec l'ATRAC (Association Tanger Région Action Culturelle) organise au Palais des Institutions Italiennes du 15 au 19 avril 2009 le Salon International de Tanger des Livres et des Arts.

    8:45 - 9:15 : Accueil des participants

    9:15 - 10:30 :  Ouverture de la manifestation

    • M. Ahmed Akhchichene, Ministre de l'Education Nationale, de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique
    • Mme Amina Benkhadra, Ministre de l'Energie, des Mines, de l'eau et de l'environnement
    • M. Mohammed Ameur, Ministre délégué auprès du Premier Ministre chargé de la communauté marocaine résidant à l'étranger
    • M. Pierre Lafitte, Sénateur honoraire, chargé de mission auprès du Président de la République française
    • M. Ian Shapiro, Director of the Mac Milan Center for International Affairs, Yale University 

    « Lorsque Renault tousse, la France s'enrhume », aurait dit dans les années 1960 un homme politique français. Et dans l'empire Renault, l'usine de Boulogne-Billancourt installée sur l'Ile Seguin, était depuis le Front populaire le lieu symbolique de cette longue période, une sorte de thermomètre de la vie politique et sociale française, la forteresse ouvrière, avait-on coutume de dire. 

     Agadir abrite la sixième édition du festival Cinéma et migrations. Un rendez-vous dont la régularité vient indiquer la justesse des choix et des principes qui ont présidé à la naissance de cette manifestation : un concept pertinent (l'immigration est un thème moderne et transversal) une ville accueillante et disponible et l'abnégation d'une équipe d'organisation.

    SG au JT de 2m: spécial programmation de la journée internationale des migrants

    Les entretiens du symposium

    Actualités

    Google+ Google+