samedi 25 novembre 2017 05:52

«Save Casablanca»* : facebook en mode vigilance citoyenne

"Vous êtes témoin d'une nuisance à Casablanca ? Envoyez nous vos photos, l'adresse exacte de cette nuisance et le nom de l'arrondissement et nous nous chargeons d'envoyer un recommandé au Président de l'arrondissement" c'est le pari de la page facebook "Save casablanca", lancé par Mouna Hachim, femme de lettres et casablancaise convaincue, appelée désormais le Maire de coeur, il y' a à peine 3 mois, devenue probablement la page la plus interactive des réseaux sociaux du Maroc, elle connait un véritable engouement citoyen. La page compte déjà 7881 membres, et les doléances pleuvent sur le site : ici c'est une photo d'un amas de poubelles à proximité d'une école, là c'est un poteau en déboulonnement qui constitue un danger pour les passants..mais ici on ne veut plus se contenter de dénoncer comme cela se fait souvent, on veut agir pour que cessent les nuisances, pour faire bouger les responsables et les faire réagir... et ça marche.

Les internautes casablancais veulent y croire, ils en ont marre de voir leur ville se dégrader

Il y'a quelques jours un internaute envoie une photo avec le message suivant : "en ce moment boulevard de Bourgogne en face de l'école Bourgogne, à côté de butanes de gaz, un opérateur creuse avec un marteau piqueur", compte tenu de l'urgence, Mme Yasmina Baddou présidente de l'arrondissement d'Anfa est saisie par mail, qui la met devant sa responsabilité, au nom du groupe "save casablanca", dans des termes courtois et fermes. Le signalement du lieu et du danger pour la sécurité des personnes est souligné tout en exigeant "les mesures nécessaires qui vous incombent pour y remédier, conformément aux dispositions de l'article 50 de la loi n° 78-00 portant charte communale".

Arrondissement Anfa, une cellule à l'écoute des doléances citoyennes

Bonne nouvelle, la réaction de Mme Baddou fut à la hauteur des attentes, elle répond par le mail suivant :
"Chers amies citoyennes Chers amis citoyens,
Concernant le fosse signale au niveau du relais de Paris il a été procède à son remplissage.... Concernant le danger que représente les butanes à proximité d'un chantier, les équipes de l'arrondissement seront sur place aujourd'hui pour y remédier. Je m excuse du retard pris. Je compte mettre en place une cellule de suivi de vos doléances et alertes pour être plus réactifs..pour un suivi plus efficient.
Restant à votre entière disposition pour aider notre ville, Très amicalement".

Le civisme pour sortir de l'indifférence

Sur son blog, Mouna Hachim a écrit : " parce qu'on ne peut accepter la ruine et la destruction qui touchent la mémoire de notre ville"..on peut rajouter son quotidien aussi. Les casablancais refusent la mise à mort de leur ville, ils sont acteurs de leur quotidien, à travers "save casablanca". Facebook, le réseau social par excellence, devient un moyen de vigilance citoyenne. Cette expérience devrait inspirer les citoyens d'autres villes du Maroc, ainsi que les autres arrondissements et municipalités du Royaume et pourquoi pas pour alerter au sujet d'autres méfaits comme celui de la question de la sécurité des personnes...

*https://www.facebook.com/groups/480916455349909/?fref=ts

Hamid SOUSSANY

revue de presse

ZOOM sur ...

Portraits

Actualités

Google+ Google+