Nouvelles de Hollande: Enjeux identitaires chez les jeunes

mercredi, 29 mai 2013 09:41

« Les enjeux identitaires de la jeunesse marocaine en Hollande » a été le sujet d'une table ronde organisée par le CCME, et modérée par Mme Kirsten Van Den Hul .
Selon MM. Halim el Madkouri, académiciens marocains aux Pays Bas, l'identité n'est pas un élément fixe, elle varie, et évolue selon l'évolution de l'homme et les circonstances dans lesquelles il vit. Et l'élément essentiel dans cette identité est la question de la citoyenneté qui impose a la personne différentes responsabilités, indépendamment des personnes, l'important consistant à traiter l'autre à travers son humanité.
Abderrahman El Aissati, professeur en langues et cultures à l'université de Tilburg aux Pays-Bas, considère que la jeunesse marocaine aux Pays-Bas vit une vraie crise d'identité : la deuxième génération des marocains vit un déchirement à cause de son isolement et détachement de tout ce qui peut les lier a leur « marocanité » . A contrario de la communauté turque qui n'hésite pas a toute occasion de montrer la fierté de leur appartenance a la Turquie.
Membre du CCME et historienne des migrations aux Pays Bas, Nadia Bouras, considère que cette deuxième génération de marocains des Pays-Bas fais face a beaucoup de problèmes, et subit de nombreuses b pressions dues aux stéréotypes et a l'image, souvent négative, véhiculée par les medias et les élites politiques les considérant comme « source de problèmes ».
Cette image ne date pas d'aujourd'hui, mais est le résultat d'éléments de l'histoire comme la crise de chômage dont a souffert la Hollande dans les années 80, notamment une grande partie des immigrés car cela a coïncidé avec le regroupement familial.
Dans son intervention, Petra Stienen, ancienne diplomate dans les droits de l'homme en Egypte, a soulevé la question du rejet de l'autre dans la société hollandaise, ce comportement hostile est surtout axé vers les immigrés d'origines marocaine. Phénomène qui s'est accentué après le meurtre du réalisateur Theo Van Gogh. Assassinat qui a conduit a la montée et l'émergence de quelques partis d'extrême droite, comme le Parti Pour la Liberté fondé par Geert Wilders dont la politique repose sur essentiellement sur le rejet de l'islam en général et du marocain en particulier.

Galerie d'images

View the embedded image gallery online at:
https://www.ccme.org.ma/fr/maj/31290#sigProGalleriab0d89beba2

Revue de presse

Les entretiens du symposium

Actualités

Google+ Google+