Cinquantenaire de la Convention d'établissement entre le Maroc et le Sénégal

dimanche, 23 février 2014 15:15

 1964-2014 : Un demi-siècle de partenariat exemplaire

La circulation des personnes et des biens entre le Royaume du Maroc et la République du Sénégal est régie par la Convention d'établissement signée le 27 mars 1964 à Dakar. Cette convention bilatérale a consacré les relations diplomatiques, établies le 15 novembre 1960, et permis le brassage des deux peuples, la présence de fortes communautés sénégalaises au Maroc et marocaines au Sénégal et le développement de coopérations multiples.

Aujourd'hui, les relations bilatérales maroco-sénégalaises, qui s'inscrivent dans le cadre d'une vision stratégique de l'appartenance africaine du Maroc, sont un exemple de réussite en matière de coopération Sud-Sud.

Le Conseil de la communauté à l'étranger (CCME) saisit l'occasion de la 20ème édition du Salon International et du Livre pour commémorer le cinquantenaire de la Convention d'établissement et de discuter de sa capitalisation au profit des deux pays, de leurs peuples frères et du continent africain. Dans cette optique le pavillon du CCME organise une table ronde avec la participation d'éminentes personnalités marocaines et sénégalaises.

Les personnalités du Sénégal

mary-teuw-nianeMary TeuwNiane est un mathématicien né en 1954 au Sénégal. Professeur titulaire de classe exceptionnelle, cet ancien recteur et président de l'Assemblée de l'Université Gaston-Berger de Saint-Louis (Sénégal) de 2006 à 2012 a été nommé ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche du gouvernement d'Abdoul Mbaye le 29 octobre 2012. Il conserve son poste dans le gouvernement Touré. Mary TeuwNiane est membre fondateur et membre du Bureau de l'Académie des Sciences et Techniques du Sénégal, il est également membre de la Commission Développement et Coopération de l'Union Mathématique Internationale (2007-2010). Mary TeuwNiane est membre du comité international d'orientation (CIO) du Festival Mondial des Arts Nègres (FESMAN III) et rapporteur du Comité Scientifique. Il est également membre du Comité de Direction du Réseau, Equations aux Dérivées Partielles, Modélisation et Contrôle (Burkina Faso, Mauritanie, Sénégal). Mary TeuwNiane assure aussi la charge de Directeur du Laboratoire d'Analyse Numérique et d'Informatique (LANI).

mansour sy3Mansour Sy est Ministre de la fonction publique, du Travail et des Relations avec les institutions. Mansour Sy a fait ses armes à Gaston Berger de Kaolack et Wiliam Ponty de Thiès avant d'atterrir à l'INSEPS de Dakar. Il a été professeur de mathématiques et de sciences naturelles de 1973 à 1982. Mansour Sy est aussi titulaire d'un certificat d'aptitude à l'inspectorat de l'éducation populaire de la jeunesse et des sports. Ce qui lui a sans doute permis d'occuper dans ce département des postes comme : coordonnateur des cellules ministérielles pour la préparation et la célébration de l'année internationale de la jeunesse de 1984 à 1985. Coordonnateur du comité scientifique chargé de l'enquête pluridisciplinaire sur les besoins et aspirations des jeunes en vue de l'élaboration du plan d'action décennal de la jeunesse de 1985 à 1986. Chef de la division des actions de développement au ministère de la jeunesse et des sports de 1988 à 1990. Chef de division du personnel et de la solde de ce même ministère de 1992 à 1998. Il fut également le directeur des programmes de formation du corps des volontaires sénégalais du développement, avant d'être le directeur administratif et financier au secrétariat national de la CONFEGES (Conférence des ministres de la jeunesse et des sports des pays ayant le français en partage, regroupant 42 états et gouvernements membres)

14001 mamadou diouf mignaneMamadou Mignane Diouf possède une formation en philosophie et en sciences humaines de l'Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar (UCAD), il est aussi licencié en gestion des ressources humaines et titulaire d'un Master en cultures et développement durable-coopération solidaire et mobilisation sociale de l'Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar. Il est également titulaire d'un Master en gestion tropicale de l'environnement. Mamadou Mignane Diouf est le coordonnateur du Forum Social sénégalais et coordonnateur de la plateforme sénégalaise « Migration et droits des personnes déplacées ». Il est également membre du Comité national de négociations Commerciales/ OMC/ UE/ ACP- CEDEAO et ancien membre du Conseil d'administration des ONG. Mamadou Mignane Diouf est l'auteur de nombreux articles et contributions.

imagesSidi Mohamed Farssi, Dakar, Docteur d'Etat es-sciences, directeur de l'Ecole Doctorale des Télécommunications de l'Université de Dakar, professeur titulaire à l'école supérieure polytechnique de Dakar, président du Conseil National des Marocains au Sénégal (CNMS) et Directeur du Laboratoire de recherche en Imagerie Médicale et Bio Informatique.

548065 382592075097384 553391337 nCheikh Tidiane Gadio est le président de l'Institut panafricain de stratégie, il est né en 1956 au Sénégal. Cheikh Tidiane Gadio a suivi des études de sociologie et de communication à l'Université Paris VIII. Il est titulaire d'un diplôme de formation pratique en technologies de la communication et élaboration de programmes pour l'enseignement audiovisuel à Montréal en 1986, puis, en 1994, un doctorat en communication à Université de l'État de l'Ohio.Il est coordinateur pour l'Afrique occidentale francophone du programme WorLD (World Links for Development) domicilié à la Banque mondiale à Washington, lorsqu'il est nommé Ministre des Affaires étrangères du Sénégal en avril2000 jusqu'à 2009. Cheikh Tidiane Gadio a été consultant auprès de l'Unops (Nations unies) en 1988. De 1998 à 1999, il a été directeur régional pour l'Afrique de Academic Studies Abroad, une école pour la Formation internationale (Vermont). Cheikh Tidiane Gadio a supervisé et dirigé les programmes de cette école en Afrique australe (Afrique du Sud, Botswana, Zimbabwe) et en Afrique francophone (Maroc, Cameroun, Mali et Madagascar).

sambouBenoît-Joseph Sambou est un homme politique sénégalais, né en 1966 au Sénégal. Il a été ministre de l'Agriculture et de l'Equipement rural dans le Gouvernement d'avril à octobre 2012, et ministre de la Jeunesse, de l'Emploi et de la Promotion des valeurs civiques depuis le 29 octobre 2012. Bachelier au lycée d'application (actuel Thierno Saïdou Nourou Tall) en 1987, Benoît Sambou entre à la faculté des sciences juridiques et économiques de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). En 2004, il obtient un master de la Qualité et Business administration à l'Institut africain de management. Il publie « Action Développement » (AD) un magazine consacré aux questions de développement. Benoît-Joseph Sambou est un militant de l'Alliance Jëf-Jël, dont il sera le porte-parole et le chargé de l'organisation, il aura la responsabilité de gérer les élections pour le compte de l'APR dès la création de ce parti jusqu'à l'élection du Président Macky SALL le 25 Mars 2012.

Lire la convention Maroc-sénégal en PDF

 

Plus dans cette catégorie : « Mythe du transit ?

Revue de presse

Les entretiens du symposium

Actualités

Google+ Google+