picto infoCette revue de presse ne prétend pas à l'exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse marocaine, internationale et autres publications, qui n'engagent en rien le CCME.

Immigration: Eric Besson voudrait des charters sous bannière européenne

Le ministre français de l'Immigration Eric Besson a dit mardi souhaiter la mise en place de vols conjoints "sous bannière européenne" pour le retour forcé de migrants dans leurs pays d'origine.

"Nous considérons que les retours forcés devraient être faits sous bannière européenne", a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse à Folkestone, dans le sud-est du Royaume-Uni où il inaugurait avec son homologue Phil Woolas un centre conjoint de renseignements opérationnels destiné à lutter contre les filières d'immigration illégale.

Commentant le vol conjoint vers Kaboul organisé par Paris et Londres mi-octobre pour emmener 3 Afghans de France et 27 de Grande-Bretagne, M. Besson a souligné qu'il y aurait d'autres retours forcés organisés conjointement avec les Britanniques.

"Nous le referons pour autant que les conditions seront respectées", a-t-il précisé, sans vouloir donner plus de détails.

Mais il a aussi souligné que "la coopération européenne devait être beaucoup plus développée" dans ce domaine.

"Nous avons maintenant l'obligation de mieux travailler avec nos partenaires européens pour lutter contre l'immigration irrégulière, mais aussi pour affréter conjointement sous la bannière de l'agence européenne Frontex (pour la coopération aux frontières ndlr) des avions communs pour reconduire des migrants vers des pays d'origine. C'est une idée que la France défend", a détaillé M. Besson.

"Il est nécessaire d'expulser les gens qui n'ont pas le droit d'être au Royaume-Uni, nous pensons que c'est très efficace", a souligné de son côté le ministre britannique de l'Immigration Phil Woolas.

"Si nous voulons envoyer un message aux passeurs, il faut dire que la France, l'Europe, ne sont pas des sanctuaires pour les immigrés illégaux", a souligné M. Besson.

Le centre conjoint de renseignements opérationnels, implanté à Folkestone depuis le 2 septembre, comprend une vingtaine de Britanniques, agents des services d'immigration britannique, policiers, officier spécialiste du crime organisé, et d'un Français chargé de la coopération avec les Britanniques.

Source : AFP

SG au JT de 2m: spécial programmation de la journée internationale des migrants

Les entretiens du symposium

Actualités

Google+ Google+