mercredi 24 juillet 2024 04:03

picto infoCette revue de presse ne prétend pas à l'exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse marocaine, internationale et autres publications, qui n'engagent en rien le CCME.

"Immigration et citoyenneté" au centre d’une conférence à Lisbonne

"Immigration et citoyenneté" est le thème central d’une conférence organisée, samedi à Lisbonne, à l’initiative de l’Association de la communauté marocaine au Portugal (ACMP).

S’exprimant à cette occasion, l’ambassadeur du Maroc à Lisbonne, Karima Benyaich, s’est félicitée du choix du thème de la rencontre visant à mettre en lumière les voies et moyens pour assurer une meilleure intégration et harmonie de la communauté marocaine établie au Portugal.

Rappelant que la communauté marocaine à l’étranger figure parmi les priorités de SM le Roi Mohammed VI qui veille constamment à l’entourer de sa Haute sollicitude, Mme Benyaich a souligné que le Maroc s’est attelé à élaborer une vision tendant à répondre aux attentes et aux besoins de la communauté marocaine et à la protection des droits et des intérêts légitimes des citoyennes et des citoyens, dans le respect du droit international et des lois en vigueur dans les pays d’accueil.

Le Maroc et le Portugal, a-t-elle dit, sont proches à la fois par la géographie et par l’histoire, et le sont aussi par la présence de cette communauté marocaine dynamique qui évolue dans le respect des règles d'hospitalité et en harmonie avec l’ensemble des composantes de la société portugaise. 

Pour la diplomate marocaine, les migrants aident de diverses manières leurs pays d’origine à relever les défis de l’avenir et participent en même temps à l’évolution des sociétés dans leurs pays d’accueil.
Le président de l’ACMP, Mohamed Chichah, a, de son côté, souligné que la communauté marocaine au Portugal est considérée au niveau national comme un bon exemple de coexistence, d’intégration et de savoir-vivre, ajoutant qu’elle est composée notamment de cadres supérieurs, de techniciens, d’enseignants qui ont réussi à s’intégrer dans la société portugaise.

Rappelant que l’immigration marocaine au Portugal est un phénomène nouveau, M. Chichah a indiqué que le nombre des Marocains établis dans le pays ibérique est estimé entre 5.000 et 6.000.

Il a, à cet égard, lancé un appel aux autorités portugaises compétentes pour déclencher les mécanismes nécessaires afin d’assurer la valorisation des compétences de la communauté marocaine au Portugal et leur intégration totale pour une contribution conséquente au développement des relations bilatérales.

Le vice-président du conseil municipal d’Odivelas (district de Lisbonne), Edgar Valles, s’est félicité de la tenue de cette conférence, fruit d’un partenariat entre la municipalité et l’ACMP, et qui a pour objectif de sensibiliser et d'informer les migrants sur leurs droits et obligations.

Odivelas, qui est fière d’abriter un grand nombre d’immigrés venus de diverses cultures, a-t-il poursuivi, prône de telles actions ayant pour but de promouvoir les valeurs de la citoyenneté, l’égalité, le vivre ensemble et la tolérance.

La conférence, qui a connu une forte participation de la communauté marocaine, a été également enrichie par des interventions de représentants notamment du Haut commissariat portugais des migrations (ACM), du Service des étrangers et des Frontières (SEF), de la Sécurité sociale et de l’Autorité des conditions de travail portant sur des questions comme le regroupement familial, la nationalité et le droit du travail.

21/01/2017

Source : MAP

Google+ Google+