picto infoCette revue de presse ne prétend pas à l'exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse marocaine, internationale et autres publications, qui n'engagent en rien le CCME.

Le lancement de la 2ème phase de régularisation des étrangers renforce le rayonnement du Maroc à l'échelle internationale (acteur associatif)

Le lancement de la deuxième phase de régularisation des étrangers en situation irrégulière, une initiative royale à caractère humanitaire, contribue au renforcement du rayonnement du Maroc à l’échelle internationale, a souligné le président de la Fédération des associations marocaines en Espagne, Mohamed Idrissi.

Dans une déclaration à la MAP, M. Idrissi a relevé que le Maroc est le seul pays du continent africain ayant lancé une opération de régularisation et d’intégration des immigrés, au moment où d’autres pays européens et africains procèdent à l’expulsion de centaines de migrants.

Cette initiative consacre l’engagement du Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, en faveur des valeurs des droits de l’Homme, de la démocratie et de la justice sociale, tels que reconnues universellement, a-t-il noté, ajoutant que ces valeurs sont encore loin d’être respectées dans plusieurs pays du monde.

Le Maroc a lancé récemment la deuxième phase de régularisation des personnes en situation irrégulière, une approche visant à réaliser l’intégration économique et sociale des personnes en situation irrégulière, originaires pour la plupart de pays subsahariens.

Sur hautes instructions Royales, le Maroc a lancé depuis 2013 sa nouvelle politique de migration et d’asile basée sur quatre axes principaux relatifs à la régularisation des demandeurs d’asile et des migrants remplissant les conditions nécessaires, la qualification du cadre légal relatif à la migration et l’asile, l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie d’insertion des migrants et des réfugiés pour en faire des facteurs d’enrichissement de la société et la lutte contre les réseaux de trafic des êtres humains.

26/01/2017

Source : MAP

Google+ Google+