mercredi 1 mars 2017 17:54

Editorial

  • Le Maroc annonce son cahier des charges envers l’Afrique… Le discours de Dakar, la révolution tranquille
    Le Maroc annonce son cahier des charges envers l’Afrique… Le discours de Dakar, la révolution tranquille

    Depuis fort longtemps on assiste à l’absence de grands leaders africains tel que le regretté souverain feu Mohamed V, Jamal Abdel Nasser et Nelson Mandela.  Voici que l’Afrique accueille aujourd’hui Sa Majesté Mohammed VI, comme un nouveau leader qui porte les espoirs des peuples et leurs rêves d’un futur meilleur. Il avance pour défendre leurs intérêts, dans une ère où l’Afrique est sur le point de se résigner à son sort empreint de soumissions, des répercussions des guerres civiles, des changements climatiques, des exodes massifs et les départs du continent noir vers le Nord loin de la soif, la faim, les violences et le terrorisme.    

    Un leader qui a eu la confiance des peuples de l’Afrique avant ses gouvernants, préoccupé par le souci du développement du continent africain et qui s’enquiert, lors de ses visites, de ses villes, ses villages et ses jungles. C’est pour cela que le discours du 41e anniversaire de la marche verte, prononcé depuis Dakar, capitale du Sénégal, consacre dans sa première partie un précédent historique pour les Rois du Maroc ; et témoigne, dans sa deuxième, de l’amitié et de la fraternité pour le Sénégal. Le discours depuis Dakar ne devrait pas susciter l’exclamation, au contraire, si l’on considère la position historique du Sénégal vis-à-vis du Maroc et le soutien indéfectible dans ses causes justes, notamment la question de la souveraineté du Royaume. Quand le Maroc avait quitté l’Union Africaine en 1984, l’ancien Président Abdou Diouf avait même déclaré qu’ « il n’est pas possible d’imaginer l’organisation sans le Maroc … ».

    Si le discours de la marche verte de 2015 avait été prononcé depuis Laayoune, capitale des provinces du sud, qui incarne les fondements de la stabilité, l’attachement de leurs enfants à leur marocanité et à leur système politique, et se distingue par son potentiel à devenir un axe de coopération économique reliant le Maroc à ses racines africaines ; le discours de la marche verte  de 2016 a, pour sa part, été prononcé depuis un pays frère, lié historiquement et spirituellement au Royaume et considéré parmi les Etats démocratiques de l’Afrique. Un pays qui respecte les institutions constitutionnelles et les urnes, qui jouit également d’une stabilité politique et sociale remarquable dans la région ; et non pas pays de coups d’état. Le Président Macky Sall considère le discours depuis Dakar comme un évènement historique, car Sa Majesté le Roi a voulu s’adresser à l’Afrique et aux Africains.

    Dans le discours du 6 novembre 2016, Sa Majesté le Roi a utilisé un langage direct, dont les objectifs, à la dimension africaine, peuvent être facilement assimilés. Ceci justifie la référence faite à la carte africaine, qui porte plusieurs messages directs : le Maroc est un composant africain, le futur du Maroc est dans l’Afrique et le futur de l’Afrique dans le Maroc.

    Lire la suite...

Contribution

Activités

Le CCME reçoit une délégation de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM)

Le CCME reçoit une délégation de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM)

M. Abdellah Boussouf, Secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a reçu, mercredi 22 février 2017 au siège du Conseil, une délégation de l’Organisation internationale pour...

Le CCME consolide ses partenariats avec le grand sud

Le CCME consolide ses partenariats avec le grand sud

Après le soutien à la première édition d'Africa Women’s Forum à Dakhla et le Prix de la presse du Sahara « les médias et la migration », le Conseil de...

Rencontre pour les « citoyens d’origine marocaine sur la scène politique espagnole » à Almeria

Rencontre pour les « citoyens d’origine marocaine sur la scène politique espagnole » à Almeria

Avec le soutien du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et de la Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l'Étranger, l’association « éducation et environnement »...

Présentation des actes du colloque « Marocains du monde et régionalisation avancée » à la Chambre des Conseillers

Présentation des actes du colloque « Marocains du monde et régionalisation avancée » à la Chambre des Conseillers

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et la Chambre des Conseillers ont présenté, mercredi 25 janvier 2017 au siège de la deuxième chambre à Rabat, les actes...

Le CCME reçoit une délégation de médecins d’Allemagne

Le CCME reçoit une délégation de médecins d’Allemagne

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a reçu, mercredi 18 janvier 2017 au siège du Conseil à Rabat, une délégation de médecins d’Allemagne, membres de l’association « ...

revue de presse

Les entretiens du symposium

ZOOM sur ...

Portraits

Google+ Google+