Le Koweït et l'Arabie Saoudite s'apprêtent à réduire d'une manière drastique le nombre d'immigrants présents sur leur sol. Sur deux millions d'immigrés le Koweït se fixe comme objectif de réduire leur nombre à un million dans les dix années à venir.

Au même moment l'Arabie Saoudite affiche sa ferme intention d'expulser les immigrés en situation irrégulière avec l'introduction d'une mesure restrictive concernant la législation du travail. Dorénavant un étranger ne peut plus avoir sa propre activité commerciale, il sera dans l'obligation de travailler uniquement pour son ''Kafil'' saoudien. Ainsi la peur s'est emparée des immigrés, objet de contrôles de police et de mauvais traitements depuis l'annonce par les autorités saoudiennes de ses mesures drastiques. Certains se terrent chez eux, d'autres ferment leurs boutiques. Des informations font état de véritables chasses à l'immigré.

Le dernier rapport de Médecins Sans Frontières (MSF) sur la situation des subsahariens au Maroc datant du 13 Mars, est un véritable supplice. Il relate , détails insoutenables à l'appui, la souffrance et les traumatismes physiques, sexuels et psychologiques endurés par les subsahariens dans leur traversée migratoire jusqu'au Maroc.

Un débat inédit au parlement français sur l'immigration, sans vote:
D’abord c’est un engagement du Président de la République François Hollande, de permettre un débat parlementaire sur la question sensible de l’immigration notamment en période de crise. Il faut bien préciser que c’est un débat sans vote, et il porte uniquement sur l’immigration légale, exclusion faite donc, des questions relatives à l’immigration irrégulière ( régularisation ou expulsion), et de l’immigration familiale. Il s’agit d’un débat parlementaire en préparation d’une future loi sur l’immigration professionnelle et étudiante qui pourrait être présentée au vote l’été prochain.

Le 11 mai dernier une marche blanche avait été organisée dans le quartier des Micocouliers, cité sensible de Marseille, en hommage à Iskander âgé de 17 ans , tué trois jours plus tôt par 23 impacts de balles par un individu casqué sur une moto pilotée par un complice. Une méthode de mafieux, avec un scénario à répétition sur fond de ''règlements de comptes et de trafic de drogue'' expliquent les services de police.

A Marseille, Iskander est la cinquième victime de l'année 2013. Il était connu pour des petites affaires de stupéfiants ainsi, que pour des délits de conduite sans permis de conduire. D'ailleurs le jour du meurtre, il était à bord de sa voiture, qu'il conduisait sans permis...

C'est une revendication vieille de plus de 30 ans, portée par le candidat François Mitterrand lors de sa campagne présidentielle de 1981, et remise, depuis aux calendes grecques.

Il faut reconnaître que la montée du front national et le rejet des étrangers sont pour beaucoup, dans le gel de cette mesure.
Aujourd'hui, dans des circonstances de crise économique,de repli et d'islamophobie ambiante, sa réalisation devient encore plus improbable.

Selon une étude récente, rendue publique le 27 mai dernier par l'Ofre ( Observatoire du Fait Religieux), les demandes à caractère religieux au travail sont en nette augmentation :

Refus de travailler les jours de fêtes religieuses, venir travailler voilée, manger casher ou halal dans les cantines, demandes d'aménagement d'horaire à l'occasion du mois de ramadan..

Un an après l'accession de François Hollande à la présidence de la République, et la défaite de la droite aux législatives, on pourrait faire une halte et regarder dans notre retro.

François Hollande avait promis d'être un Président normal, pour une présidence normale par rapport à un exercice personnel du pouvoir jugé excessif du président sortant, c'était aussi une manière de dénoncer les dérives de Nicolas Sarkozy.

Les dernières élections du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman) qui se sont déroulées le samedi 8 juin 2013, confirment le leadership des Franco-Marocains et l'officialisation de la prédominance de la marque marocaine de l'islam de France en dépit de l'abstention des deux grandes mosquées d'Evry et de St Etienne tenues par des marocains.

Revue de presse

Actualités

Google+ Google+