mardi 23 avril 2024 08:32

17 juillet - Kénitra - L'OMDF s'investit en priorité dans la sensibilisation à l'international sur la question du Sahara

vendredi, 17 juillet 2009
La présidente de l'Observatoire marocain des droits des femmes (OMDF), Mme Samira Yassni, a affirmé que l'Observatoire s'investit en priorité dans la sensibilisation à l'international sur la question du Sahara.

Soulignant la pleine adhésion de l'OMDF au projet d'autonomie des provinces du sud, Mme Yassni a indiqué dans une interview à la MAP, que son organisation s'engage dans l'explication de la pertinence de l'initiative marocaine d'autonomie des provinces du Sud au sein des différentes instances internationales, à l'instar des Nations Unies et le Conseil de l'Europe.

Elle a souligné, en outre, que l'Observatoire enregistre l'évolution positive du dossier de l'intégrité territoriale du Royaume, à la faveur de la consécration de l'ouverture et des libertés démocratiques que connaît le Maroc.

L'OMDF a ainsi participé récemment à Heiden (Suisse) à la 98è réunion de l'Alliance Internationale des femmes (AIF) dont il a saisi l'opportunité pour montrer combien l'initiative marocaine "prend en compte les différentes préoccupations des citoyens y compris celles des séparatistes, en ce qu'il garantit à toutes les populations un rôle important dans la gestion des instances et institutions de la région, dans le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du Royaume".

Grâce à cette initiative à forte dimension démocratique et participative, a-t-elle affirmé, et grâce à la conjugaison des efforts des forces vives de la Nation, ce dossier crucial a connu un tournant décisif à la faveur duquel le Maroc a pris les rênes de l'initiative dans la perspective de parvenir à un règlement politique et définitif à ce différend régional.

Dans la même optique, l'OMDF a organisé des campagnes d'information et de sensibilisation sur la situation des femmes et enfants séquestrés à Tindouf, notamment auprès du Parlement européen et des parlements nationaux en Europe.

"Nous avons projeté également un film sur la situation de la femme, intitulé "Tindouf l'enfer des Femmes" qui présente un ensemble de témoignages de femmes victimes de violence dans les camps de la honte", a-t-elle ajouté.

"L'OMDF a également présenté, lors de la Conférence de Heiden, un exposé sur les sévices infligés aux enfants déportés par le polisario à Cuba, a-t-elle dit.

Une délégation de femmes de l'Observatoire compte, d'ailleurs, effectuer une tournée dans trois pays européens (Autriche, Allemagne et Suisse) à l'invitation d'ONG internationales en vue d'éclairer davantage les partenaires européens sur l'initiative marocaine d'autonomie, a indiqué Mme Yassni.

Par ailleurs la présidente de l'OMDF a estimé que les ONG oeuvrant à la promotion de la femme doivent privilégier l'action à long terme, indépendamment des échéances politiques afin de conférer efficience à leur action.

Depuis la création de l'OMDF, "nous avons opté pour une approche thématique axée essentiellement sur la sensibilisation et l'information à l'international sur les réformes engagées et les progrès réalisés en faveur de la promotion de la condition de la femme".

L'OMDF a participé à plusieurs rencontres et conférences internationales dont il a saisi l'opportunité pour informer la communauté internationale et les ONG des avancées accomplies par la femme marocaine et de l'évolution positive des droits de l'Homme en général, a-t-elle dit, rappelant la mise en place en 1990 du Conseil consultatif des droits de l'Homme (CCDH), suivi en 1993 de la création du ministère chargé des droits de l'homme.

Elle a énuméré aussi les amendements pertinents apportés au Code de la famille, dont les grandes lignes ont été annoncées par SM le Roi Mohammed VI dans son discours au Parlement le 6 octobre 2003, a-t-elle indiqué.

Ce texte, a-t-elle insisté, est une véritable révolution politique et historique car il institue de nouvelles relations sereines au sein de la famille, sur la base de l'équité et de l'égalité entre les deux sexes.

Créé en 2008, l'OMDF est une organisation féministe œuvrant pour la paix. Il est actif dans les domaines de la coopération internationale, de la politique de migration et de la paix.

Il se fixe pour objectif le renforcement de la démocratie et la sensibilisation à la culture des droits de l'Homme.

Samira Yassni, actuellement cadre au ministère de la Jeunesse et des Sports, était conseillère du ministre des Droits de l'Homme, chargée de la Cellule Sahara. Elle a encadré plusieurs missions à l'étranger relatives à la situation des populations séquestrées à Tindouf.

MAP

SG au JT de 2m: spécial programmation de la journée internationale des migrants

Les entretiens du symposium

Google+ Google+