mardi 23 avril 2024 09:39

18 juillet - Fès - Le 3è Festival international de la danse, du 29 septembre au 3 octobre à Fès

samedi, 18 juillet 2009
La 3ème édition du festival international de la danse se tiendra, du 29 septembre au 3 octobre à Fès, sous le signe "murmure du corps".

Initiée par l'association "Babylon Cult-Art", cette manifestation artistique vise à partager le plaisir de l'œil avec tous les passionnés de danse, issus de différentes cultures, et découvrir avec d'autres l'art de l'écriture corporelle.

A travers un bouquet de danses traditionnelles et modernes, le festival est, selon ses initiateurs, une "fenêtre ouverte sur le monde de la danse permettant de redécouvrir la richesse et la créativité des danses nationales et internationales, lesquelles contribuent à approcher les peuples du monde par le biais du langage du corps muni d'une potentialité expressive sans pair ".

La programmation de cette année a été élaborée de façon à montrer comment la danse chorégraphique peut, dans sa singularité même, continuer d'être le terreau des valeurs tolérantes universelles.

Les festivaliers effectueront, cinq jours durant, un voyage à travers des spectacles de danse, des expositions de peinture et de photo, des ateliers de danse et des tables-rondes sur "l'écoute du corps", ainsi qu'un hommage à la célèbre chorégraphe allemande Pina Bausch.

Le somptueux complexe culturel "Al-Houria" sera, à cette occasion, le théâtre où troupes nationales, espagnoles, françaises, belges et anglaises présenteront des performances chorégraphiques mariant la magie du geste à l'intensité des sensations.

Des professeurs et chorégraphes de renom animeront, pour leur part, des ateliers et cours de danse et d'expression corporelle, destinés à un public, jeune soit-il ou moins jeune.

Pour le directeur du festival, Aziz El Hakim, cette édition " opte pour la noblesse du geste, en offrant au public un menu varié de danses traditionnelles et modernes et en rassemblant des chorégraphies riches par leurs thèmes et leurs styles ".

"Le festival reste fidèle à son principal objectif tracé depuis sa création, à savoir l'établissement d'un dialogue artistique et culturel entre toutes les formes de communications vouées aux valeurs de la tolérance et de la cœxistence", dit-il.

MAP

SG au JT de 2m: spécial programmation de la journée internationale des migrants

Les entretiens du symposium

Google+ Google+