lundi 23 novembre 2020 19:30

Deux ministres d’origine marocaine au nouveau gouvernement belge

jeudi, 01 octobre 2020

Deux femmes politiques belges d’origine marocaine font partie du nouveau gouvernement belge approuvé dans la soirée du mercredi 30 septembre 2020. Il s’agit de Zakia Khattabi, Ministre de l'Environnement et du Climat et Meryame Kitir, ministre de la Coopération au développement et en charge des Grandes villes. Le gouvernement d’Alexander De Croo, du parti libéral Open Vlaamse Liberalen en Democraten, a prêté serment ce jeudi 1er octobre 2020 devant le Roi Philippe de Belgique.

 Née en 1976 à Saint-Josse-ten-Noode (Région bruxelloise) de parents marocains, Zakia Khattabi a été co-présidente du parti politique belge Ecolo. Elle est passée par l'enseignement catholique avant d'obtenir une licence en travail social à l'Université libre de Bruxelles. Elle a ensuite intégré le Centre pour l'Egalité des chances en tant que chercheuse et employée à la politique scientifique. Elue pour la première fois au parlement bruxellois en 2009, elle rejoint l’Assemblée de la Fédération Wallonie-Bruxelles, puis le Sénat, au sein de la commission de la Justice.

Meryame Kitir est née en 1980 à Maasmechelen (en Région flamande) de parents marocains. Son père avait émigré dans les années 1960 vers la Belgique pour travailler dans les mines du Limbourg. Elle a travaillé comme ouvrière chez Ford à Genk à partir de 1999 où elle s’engage dans le syndicat socialiste, dont elle devient déléguée. Remarquée par Steve Stevaert, alors président du parti socialiste flamand, ce dernier l’invite à s’engager dans son équipe, elle fera ensuite partie du cabinet de Johan Vande Lanotte, ex-vice-Premier ministre socialiste.

En 2016, Meryame Kitir intègre le conseil communal de Genk. En 2019, elle a obtenu 31.816 voix de préférence lors du scrutin fédéral. Elle est membre de la Chambre des représentants depuis 2010.

CCME

Revue de presse

Les entretiens du symposium

Google+ Google+