Nadia Tabtabi, une marocaine passionnée de la promotion de l'image du Royaume en Egypte

Depuis son arrivée au Caire il y a environ 14 ans, Nadia Tabtabi œuvre pour la promotion de l'image du Maroc et au rayonnement de son patrimoine culturel et civilisationnel en Egypte à travers plusieurs actions notamment le travail associatif.

Originaire de la ville de Casablanca, Nadia qui a participé à l'organisation de plusieurs activités qui s'inscrivent dans le cadre des relations maroco-égyptiennes, dont une exposition économique en 2003, a noué des liens fraternels avec les Egyptiens de différentes catégories et partage avec eux les valeurs de respect et d’ouverture sur la base de la richesse et de la diversité de la culture marocaine.

Titulaire d’une licence en droit privé de la faculté de Mohammedia et membre fondateur de l’association de la Ligue de la communauté marocaine en Egypte en 2014, Nadia est omniprésente dans les activités culturelles et artistiques du Maroc dans le pays des pharaons.

Aux yeux de Nadia, mettre en valeur la richesse culturelle, le patrimoine culturel , les coutumes, les traditions et les réalisations du Maroc nécessite une présence constante et un contact permanent avec les différents segments de la société égyptienne.

Ceci passe par l’organisation ou la participation à des festivals et des expositions culturelles et sportives qui touchent le Maroc, a-t-elle souligné, notant qu’il s’agit également de la publication d’articles de presse dans des supports égyptiens qui mettent en valeur la culture marocaine.

« Il vous suffit d'avoir le talent d'écriture et une participation intensive à des activités différentes pour exercer une influence positive au service de la promotion du patrimoine culturel national et de la justesse de la cause nationale, ainsi que les questions qui concernent la communauté marocaine » en Egypte, a affirmé Nadia dans un entretien à la MAP.

Cette militante associative qui publie des articles dans des journaux locaux est sollicitée par des chaines TV égyptiennes lors des manifestations sportives ou culturelles portant sur le Maroc.

Pour Nadia , les efforts qu’elle déploie aux côtés d’autres marocains installés en Egypte, s’inscrivent dans le cadre de la diplomatie populaire parallèle qui met en exergue les avancés réalisées par le Royaume.

L’action associative et la nécessité de promouvoir les différentes activités nationales et les questions de la communauté marocaine, requièrent l’ouverture sur les composantes de la société égyptienne notamment les champs associatif et médiatique, a-t-elle souligné.

Au foyer, Nadia épouse d’un ressortissant égyptien, demeure attachée aux traditions marocaines.

Nadia n’est pas la seule marocaine ayant un parcours réussi en Egypte, il y a d’autres ambassadrices comme Fatimzahra El Abdelaoui , qui opère dans le domaine des affaires.

D’autres femmes marocaines en Egypte sont actives dans les domaines de l’artisanat , la cuisine, l’industrie, la société civile ainsi que des femmes au foyer qui contribuent à l’intégration des Marocains dans la société égyptienne.

Evoquant les activités de la communauté marocaine en Egypte, Nadia a souligné qu’il y a des talents marocains présents dans le pays des pharaons et qui ont réussi à s’imposer dans plusieurs domaines dont les médias, le théâtre et la poésie, appelant à plus d’efforts et de coordination pour promouvoir la culture et la civilisation.

Avec MAP

revue de presse

Les entretiens du symposium

Actualités

Google+ Google+