Programme du 18 février 2018

samedi, 17 février 2018

Hommage aux acteurs des cercles de lecture autour des  "Marocains : Migrants et Voyageurs"

Être Imam dans une société multi-religieuse et multiculturelle

M.Abdellah Boussouf (Maroc), M.Ahmed El Khamlichi (Maroc), M.M.Mohammed El Mahdi Krabch (France), Saliou Faye ( France), M.Khalid Chaouki (Italie)

M.Abdellah Boussouf

Historien, Abdellah Boussouf a soutenu une thèse de doctorat sur les relations dans le bassin méditerranéen au XIIIème siècle en 1991. Président en 1993 de l’Association de la mosquée de Strasbourg. On lui doit la construction de la Grande mosquée de Strasbourg, premier lieu conçu dès l’origine pour le culte musulman dans cette ville. Expert de la Commission européenne du Programme « une âme pour l’Europe » entre 1997 et 2003. Il a présidé la commission formation du Conseil français du culte musulman (CFCM) et a été élu vice-président du Conseil en 2005. En 2006, il rejoint l’Institut d’Etudes Islamiques de Bruxelles ou il a fondé le Centre euro-islamique pour la culture et le dialogue, qu’il dirige à Charleroi en Belgique. Abdellah Boussouf a été nommé Secrétaire général du Conseil de la Communauté Marocaine à l’Etranger en 2007. Poste qu’il occupe jusqu’à aujourd’hui. Il a publié en 2017, l’ouvrage « L’Islam et le commun universel : tolérance, coexistence identitaire et cohabitation religieuse » en langue arabe et français ; le livre autobiographique « Chambre N° 305 : les douleurs de la seconde naissance » dans les deux langues arabe et français et « Aperçus de l'histoire de l'Emirat de Nokour » publié en arabe.

Ahmed El Khamlichi

Penseur marocain. Il obtient un diplôme d’études supérieures en droit privé en 1962 et un doctorat dans la même discipline en 1974 à la faculté de droit à Rabat. Juge à la Cours d’appel entre 1960 et 1970 et professeur à la faculté de droit à Rabat entre 1971 et 2000, il est actuellement directeur de l’établissement Dar Al hadith Al Hassania. A son actif plusieurs ouvrages parmi lesquels « Explication du droit pénal public », « Explication du droit pénal privé », « Traité de procédure pénale », « Commentaire du code de statut personnel », « Responsabilité civile parentale des enfants mineurs », « Étude préliminaire du projet de loi arabe unifiée sur l’accompagnement des mineurs », « Législation du pouvoir judiciaire dans les pays arabes », la série Point de vue portant sur la critique de la pensée de la jurisprudence islamique et les moyens de son renouvellement (publiée en 8 tomes). Egalement, il a des recherches et des articles présentés dans plusieurs conférences et colloques au Maroc et à l’étranger. 

M.Mohammed El Mahdi Krabch

Né en 1978 à Rabat. Diplômé en sciences criminelles et en droit et religions à l'Université de Montpellier et en droit positif/droit musulman à l'Université de Perpignan (diplôme des études supérieures). Il a obtenu également un master en droit public comparé des pays francophones sur le thème « L’autodétermination pour la résolution du conflit du Sahara marocain à la lumière de l’expérience espagnole et française » à l’Université de Perpignan. Mohammed El Mahdi Krabch a exercé le métier d’Imam au sein de plusieurs mosquées de France, il a aussi participé à plusieurs rencontres sur les questions de l’interculturalité et du dialogue interreligieux. Membre responsable des affaires jurisprudentielles au Conseil régional de culte musulman (Région de PACA), Mohammed El Mahdi Krabch a participé à l’Académie internationale des sciences musulmanes à Aix en Provence en 2017 organisée en partenariat avec le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Enseignement supérieur en France.

M.Saliou Salih Faye

Saliou Salih Faye est né en 1956 au Sénégal. Il est actuellement Imam, prêcheur et éducateur. Il est responsable du projet d’éducation à la citoyenneté à la Mosquée de l’Eveil Meinau à Strasbourg. Il a obtenu une Maîtrise de jurisprudence islamique (Shari’a) de l’Université Islamique de Médine en Arabie Saoudite en 1987, un Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) en Langue, littérature et civilisation étrangère (LLCE) de l’Université de Strasbourg en 1991, un Brevet d’Etat d’animateur technicien d’éducation populaire et de la Jeunesse (BEATEP) en 2004 et un Diplôme Universitaire (DU) en société et pluralité des religions de la faculté de droit de Strasbourg en 2015. Il a été récipiendaire du Chevalier d’ordre National de Mérite en France en 2016.

M.Khalid Chaouki

Né à Casablanca au Maroc. Il a émigré avec sa famille à l'âge de huit ans en Italie. Il a créé dans la région d’Émilie-Romagne, la première association de jeunes « Association du Médiateur », dont l’objectif principal était d’activer la communication positive entre la première génération de la communauté musulmane, les Marocains en particulier, et les différents segments de la société italienne. Membre fondateur et président de l’Association des jeunes musulmans d’Italie, il était le plus jeune membre du premier conseil consultatif pour les musulmans du ministère de l'Intérieur de l’Italie. Il a étudié les sciences politiques à l'Université de Bologne ainsi que les études orientales à l'Université de Naples. Il a travaillé en tant que journaliste pour l'Agence de presse italienne et a écrit deux livres : "Paix Italie" et "la Ligue du Nord et le danger du racisme". Il a été élu membre du Parlement italien pour le Parti démocratique et a également présidé le comité de la culture de l'Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée. Il est actuellement président du Centre Culturel Islamique d’Italie.

La migration marocaine en Europe : apport mutuel et lectures multiples

Vincent Geisser (France), Khalid Hajji (Belgique), Mustapha El Mourabit (Maroc)

M.Vincent Geisser

Sociologue et politologue. Chercheur à l’Institut français du Proche Orient (IFPO) de Beyrouth. Il préside aussi depuis 2005 le Centre d’information et d’étude sur les migrations internationales (CIEMI) de Paris. Il est directeur de publication de la revue Migrations Société et membre du Comité de rédaction de L’Année du Maghreb. Parmi ses nombreux ouvrages La Nouvelle Islamophobie, éditions La Découverte, 2003 ; Marianne et Allah ; Les politiques françaises face à la « question musulmane », avec Aziz Zemouri, éditions La Découverte, 2008. Le syndrome autoritaire ; Politique en Tunisie de Bourguiba à Ben Ali, avec Michel Camai, Presses de Sciences Po, 2003 ; Renaissances arabes : Sept questions sur des révolutions en marche, avec Michaël Béchir-Ayari, éditions de l’Atelier, 2011 et Dictateurs en sursis. La revanche des peuples arabes ; avec Moncef Marzouki, éditions de l’Atelier, 2009 et réédition en 2012).

M.Khalid Hajji

Doctorat de Paris-Sorbonne, professeur-chercheur au département d’études anglo-américaines et membre-fondateur du Groupe de recherche Science et Culture à l’Université Mohammed 1er, Oujda. Il est membre-fondateur du Cercle de Sagesse pour Penseurs et Chercheurs, et du Centre Maghareb (Rabat). Il est Secrétaire général du Conseil européen des ouléma marocains (CEOM) à Bruxelles. Parmi ses publications Lawrence d’Arabie ou l’Arabie de Lawrence, L’Harmattan ; De la modernité et de la créativité arabo¬ musulmane, Centre Culturel Arabe et Abderrahmane et la mer, un roman édité au Centre Culturel Arabe.

M.Mustapha El Mourabit

Enseignant chercheur. Mustapha El Mourabit a enseigné à la Faculté de Médecine de l’Université Louis Pasteur de Strasbourg et à l’Université Mohamed Premier d’Oujda au Maroc. Ex-directeur de Aljazeera center for studies à Doha au Qatar. Il a dirigé et animé l’émission Oumsya maghribiya, diffusée sur « Aljazeera mubasher ». Il est membre fondateur du Cercle de sagesse pour les penseurs et les chercheurs à Rabat, il est aussi membre de plusieurs comités consultatifs d’études et de recherches ou de revues, aussi bien à l’étranger qu’au Maroc. Il est actuellement chargé de mission au sein du CCME. Il est président du Centre Maghreb des Etudes.

Revue de presse

Les entretiens du symposium

Actualités

Google+ Google+